Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Le trafic de morilles ça peut rapporter gros… au tribunal

©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Les voleurs et revendeurs de champignons fins finissent derrière les barreaux.

Publicité

C’est une société de distribution de produits alimentaires de Miserey-Salines qui a fait les frais des agissements de deux de ses salariés qui se servaient dans le stock de morilles pour les revendre à moitié prix (120 euros le kilo) à des particuliers ou à des restaurateurs. Ils auraient écoulé ainsi une centaine de kilos.
 
Ajouter à cela l’utilisation abusive de la carte Metro et de la carte d’essence de l’entreprise pour comprendre qu’ils ont écopé de plusieurs mois de prison ferme avec à la clé le remboursement de 20 000 euros à leur ancien patron.
redaction

Autres faits divers

15 décembre 2017 à 20:32
14 décembre 2017 à 18:46
13 décembre 2017 à 10:57

Votre météo avec

Evénements de miserey-salines