Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Le tramway Citadis inauguré à Tours

La première ligne de tramway a été inaugurée samedi 31 août 2013 à Tours ©Alstom - cliquez sur l'image pour agrandir

La première ligne du réseau de tramway de Tours a été inaugurée ce samedi 31 août 2013 en gare de Tours. 84 moteurs de ces 21 rames ont été fabriqués par l’usine Alstom Transport d’Ornans (25).

Publicité

Le tramway tourangeau roule ! La première ligne a été inaugurée cet après-midi (samedi 31 août 2013) par Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, en présence de Guillaume Pépy, président de SNCF et de Jérôme Wallut, Directeur général d’Alstom Transport France.Devant plus d’un millier de personnes, le Président de la Communauté d’agglomération de Tours et du Syndicat des Transports de l’Agglomération Tourangelle, Jean Germain, a officiellement lancé la première rame, accueillie par quatorze coups de canon, devant la mairie. Des flots d'habitants ont aussitôt investi les rames en circulation, accessibles gratuitement durant tout le week-end.

Alstom a fourni à l’agglomération tourangelle 21 rames Citadis de 43 mètres de long, pouvant accueillir jusqu’à 280 passagers. Et circulant sur la première ligne de tramway, longue de 15 km et desservant 29 stations. Le groupe français a également équipé 1,8 km de voies du système Aps, 3ème rail central fondé sur une alimentation continue et segmenté à partir du sol, entre la gare de Tours et la place Choiseul, préservant ainsi le patrimoine historique du centre-ville.

84 moteurs construits à Ornans

Grâce à la technologie du design sensoriel, les aménagements intérieurs réalisés dans le Citadis de Tours poussent la logique de bien-être à bord jusqu’à l’éclairage qui s’adapte à la luminosité extérieure : plus doux en été ou plus chaud en hiver.

Huit sites français d’Alstom Transport ont été impliqués dans ce projet. Les 84 moteurs de ces 21 rames ont été fabriqués par l’usine Alstom Transport d’Ornans.

Le coût initial du tramway était de 369,5 millions d'euros, soit une hausse de 64 millions. Outre le glissement prévisible des coûts de construction, le dépassement est imputé à l'allongement de la ligne d'1,5 km par rapport au premier projet, à l'extension de l'alimentation par le sol (Aps) en centre-ville, au rachat de terrains, et aux indemnisations.

Vincent