Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Le tueur à la hache à nouveau mis en cause pour «assassinat»

Mohamed Faleh, âgé de 65 ans et déjà condamné à deux reprises à la peine maximale, a été mis en examen à Belfort pour le meurtre d'un patron de café, tué de plusieurs coups de hache à la tête.

Publicité

Le suspect, un ancien ouvrier de Peugeot, a été mis en examen pour «assassinat» par le juge d'instruction du tribunal de grande instance (TGI) de Belfort. La victime, le patron du café au-dessus duquel habitait M. Faleh, avait été découverte sans vie, en novembre 1998, tuée de plusieurs coups de hache à la tête.
 
Deux autres juges d'instructions s'étaient déjà penchés sur l'implication de M. Faleh dans ce meurtre, sans toutefois décider sa mise en examen. En mars 2003, la cour d'assises du Doubs avait condamné une première fois Mohamed Faleh à la prison à vie pour le meurtre d'un homme tué à la hache et découpé en morceaux, ainsi que pour une tentative d'assassinat avec le même type d'arme, en 1999 à Sochaux.
 
M. Faleh purge actuellement sa peine à la prison de Saint-Martin-de-Ré (Charente Maritime). Il avait reconnu la tentative de meurtre mais nié les meurtres pour lesquels il a été condamné. La peine avait été confirmée en appel, assortie d'une période de sûreté de 22 ans.
 
Il avait été condamné une seconde fois, en novembre 2004, à la réclusion criminelle à perpétuité par la cour d'assises du Doubs pour le meurtre d'une femme de 82 ans à Audincourt. Il n'avait pas fait appel.
redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille