Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Législative : Marine Le Pen dénonce la "fusion" de l'UMP et du PS

Marine Le Pen ©https://twitter.com/MLP_officiel - cliquez sur l'image pour agrandir

Marine Le Pen a dénoncé mercredi la "fusion" de l'UMP et du PS, fustigeant la position personnelle de Nicolas Sarkozy qui souhaitait appeler à faire barrage au Front national au second tour FN-PS de la législative partielle du Doubs. 

Publicité

A l'issue d'un vote serré, l'UMP a officiellement appelé mardi soir ses électeurs à voter blanc ou s'abstenir. Une décision qui provoque de nombreuses réactions à droite comme à gauche. 

"Il y a des grands dirigeants de l'UMP, au premier rang desquels Nicolas Sarkozy, qui tout de même préfèrent faire battre le Front national: c'est, somme toute, une priorité", a regretté la présidente du FN, en marge d'une visite au salon Euromaritime à Paris mercredi. "Ca en dit long sur la situation de fusion de l'UMP et du PS et de la réalité de l'+UMPS+. Chacun peut constater aujourd'hui que ce n'est pas qu'un slogan, c'est une réalité politique," a-t-elle raillé. 

Les remarques de Mme Le Pen visaient surtout le président de l'UMP, qui avait fait valoir devant le groupe UMP à l'Assemblée nationale mardi matin qu'il fallait dire "non au FN" -tout en proposant de "laisser les électeurs choisir"- car "le FN est passé d'un parti minoritaire à un parti dont la victoire au niveau national n'est plus hypothétique"

Mais le soir, après de longs débats, le parti d'opposition a appelé ses électeurs à exprimer une "double opposition" au PS et au FN en "votant blanc ou en s'abstenant" dimanche lors du second tour de la législative partielle dans la 4e circonscription du Doubs, qui oppose Sophie Montel (FN) à Frédéric Barbier (PS), le candidat UMP ayant été éliminé au soir du premier tour.

Damien

Votre météo avec

Evénements de paris