Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Léopoldine à La Rodia : "J'aime aborder la vie avec gourmandise !"

©leopoldine hh twitter officiel - cliquez sur l'image pour agrandir
Léopoldine ©Jean-Cyril Daenekyndt - cliquez sur l'image pour agrandir
Léopoldine ©PATRICE FORSANS - Graphisme : TomaE - cliquez sur l'image pour agrandir
Léopoldine Hummel lors des auditions de Nouvelle Star ©www.d8.tv - cliquez sur l'image pour agrandir

Souvenez-vous lors de la saison de la Nouvelle Star sur D8, une chanteuse et musicienne atypique, blonde, alsacienne, avec deux belles nattes remontées de chaque côté… C'était Léopoldine ! Elle est en résidence à la smac de Besançon La Rodia et fera sa sortie de chantier ce mercredi 28 janvier 2015 à 19 heures pour promouvoir son nouvel EP intitulé "le mini cédé de Léopoldine"…

Publicité

maCommune.info : Comment allez-vous depuis la Nouvelle Star ?

Léopoldine : "Je vais bien merci!

J'ai revu les candidats récemment, car Alvaro et moi, nous avons organisé un concert! En fait, nous avions très envie de nous revoir, loin du concours, sans pression, de manière tout à fait amicale. Et l'idée fut de le faire...en chantant! Nous avons chanté en duo, et puis en 'collégiale' (c'est un terme que nous avons appris dans l'émission) c'est à dire Tous Ensemble! et puis l'occasion s'est présentée de faire un concert dans un petit lieu à Paris! C'était très joyeux et émouvant! Il y avait Alvaro, Dana, Claudia, Pauline, Mathieu, Marc, Sirine, Mehdi, Julie et Léopoldine." 

mC : Que retenez-vous de votre passage à la Nouvelle Star sur D8 ?

Léopoldine : "Je retiens que je suis folle d'avoir participé à cette expérience! Non, sans rire, ce fut d'une intensité incroyable. Je suis surtout très heureuse de toutes les personnes que j'y ai rencontrées. Que ce soit les coachs, la production, ou les équipes techniques. Et surtout les candidats! C'est incroyable ce qu'on apprend sur soi au contact des autres!" 

mC : Ce "télé-crochet vous a-t-il ouvert des portes (rencontre avec des producteurs, musiciens…)? Notamment pour l'élaboration de votre EP ?

 Léopoldine : "J'ai rencontré plein de personnes qui avaient des 'plans marketing' très calibrés pour moi. Mais j'ai déjà mon univers musical. Et j'ai très envie de me concentrer sur le bonheur d'élaborer ma musique et chanter mes propres mélodies. C'est ma priorité pour le moment.Cette émission m'a surtout permis d'acquérir une sacrée visibilité!

Beaucoup de gens me suivent depuis mon passage sur D8. Et j'espère convaincre d'autres oreilles à l'écoute de mon 'Mini-Cédé'. Car il est vraiment différent de ce que j'ai fait dans l'émission Nouvelle Star. Mais c'est aussi moi! J'aimerais maintenant convaincre un Label, un tourneur ou producteur qui me permette de faire entendre ma musique!"

mC : Comment qualifiez-vous "le mini cédé de Léopoldine" ?

Léopoldine : ""Le mini cédé de Léopoldine", c'est un concentré de folie et de douceur. De la joie pour les oreilles et des mots choisis pour remplir l'âme. Quelqu'un m'a dit récemment : "quand j'écoute ton mini cédé, je me sens bien, c'est la détente totale et ça me donne le sourire pour la journée!" alors là, je ne sais plus quoi dire je suis simplement très émue que les sons que j'émets puissent donner la patate!..(douce)" 

mC : De quoi ou de qui vous inspirez-vous pour écrire vos paroles et votre musique ?

Léopoldine : "J'ai vraiment plusieurs manières de fonctionner dans la composition de mes musiques. Tout d'abord, je choisis des textes, des extraits de romans, des poèmes, des extraits de dialogues de théâtre que j'adapte pour en faire un texte de chanson. Et puis, je me mets devant mon piano et les sonorités des mots, leur sens, orientent ma voix orientent les accords que mes doigts agencent sur les touches...et c'est un moment assez mystérieux. Irrationnel. Il m'est aussi arrivé qu'on m'envoie un texte à mettre en musique. Ou l'inverse : un ami, Florent, m'a un jour demandé de composer une mélodie pour y écrire un texte. (Cela a donné la chanson L'OURSE qui figure sur le mini-cédé de Léopoldine). L'important, c'est que cela soit ludique. Je me fabrique mon propre jeu. "Tiens! avec ce texte, je vais écrire une valse à 5 temps..."

Et de QUI je m'inspire...olala je vais essayer de décortiquer : il doit y avoir du Chopin, du Camille, du Björk, du Rita Mitsouko, du Ima Sumac et... du Nina Hagen, mais aussi du Brigitte Fontaine, du Rachmaninov, du Bregovic et du Michael Jackson!" 

mC : Qui a participé à votre EP ?

Léopoldine : "La personne qui m'a vraiment aidé comme un frère dans la réalisation de ce mini-cédé est... mon frère ! Yérri-Gaspar. Il est compositeur de musique contemporaine, dj, saxophoniste et touche-à-tout. Il a un regard très généreux sur ma musique, et il m'accompagne en concert aux percussions et objets sonores (wash-board, machine à écrire, klaxons...) et aux sons électroniques. Il y a également Jeff Imbach qui a enregistré des parties de contrebasse sur le cédé et qui m'accompagne en concert à la basse. Il joue dans d'autres groupes notamment de funk. J'apprends beaucoup de son approche musicale. Et il a un milliard d'effets notamment avec un micro relié à sa basse qui permet de faire des sons extraordinaires...! Et puis ma mère, Liselotte, qui est chanteuse. Elle était présente au moment de l'enregistrement. Un soutien magique. Mon père est aussi dans le coin, car c'est lui qui a composé la musique du troisième titre: "Je suis née toute nue" sur un poème de Jacques Prévert." 

mC : Vous venez à La Rodia pour une résidence de quelques jours. Pourquoi La Rodia à Besançon ?

Léopoldine : "Oui! La rodia nous accueille c'est une aide extrêmement précieuse ! Manou Combi m'a appelé fin mars (le jour de mon anniversaire!!!) pour me proposer de faire la première partie de Catherine Ringer (Plazza Francia). Je suis tombée dans les pommes et bien sûr j'y suis allée avec mon frère! Et... c'est un moment méga-marquant. L'éclate totale! Non seulement pour la symbolique (Maurane m'avait dit lors des castings : "Catherine Ringer, sors de ce corps!") mais aussi parce que c'était à Besançon : c'est un peu ma ville d'adoption : j'y ai fait mes études et j'y travaille depuis cinq ans notamment lors du Festival de Caves!" 

mC : Votre univers, votre style sont joyeux, frais et atypiques… C'est la musique qui vous rend si rayonnante ? Avez-vous un ingrédient secret à donner aux Français monotones ?

Léopoldine : "Oui! la musique égaille mes papilles. J'aime aborder la vie avec gourmandise. Je suis boulimique de rencontres et de découverte. De lecture aussi ! J'essaye de faire confiance à ce que je ressens. J'essaye d'avoir confiance en l'inconnu et me laisser surprendre par le hasard. Je conseille à qui veut l'entendre de faire confiance à son coeur. Oui. Et de construire un petit endroit sacré et secret où il est possible de se recueillir. De prendre le temps de penser. Et surtout de profiter de notre liberté de pensée et d'expression! #JeSuisCharlie !! Oui oui ! Chabadi !"

Les prochains concerts de Léopoldine :

  • le 28 janvier à 19 heures à la Rodia ! "Nous jouerons 1/2h pour présenter le travail que nous aurons fait durant la résidence. Et c'est gratuit !"
  • le 30 janvier au Cheval Blanc (Schiltigheim, 67)
  • le 2 février aux Trois Baudets (Paris) 
  • Au printemps au Festival de Caves à Besançon.

Et aussi :

  • Le mini cédé de Léopoldine est disponible sur les plateformes de téléchargement (iTunes..)
  • Il est aussi possible de le commander par mail (dédicacé!!) leopoldine.officiel@gmail.com pour 5€
Alexane

Votre météo avec

Evénements de Besançon

©Alexane Alfaro
Mer, 13 Décembre 2017h
FRAC Franche-Comté (Cité des Arts) - Besançon
W. Guillet
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
Maison de l'environnement de Franche-comté - Besançon
© d poirier
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
PLACE GRANVELLE - Besançon
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
CRIJ FRANCHE-COMTÉ - Besançon
Mer, 13 Décembre 2017 14h00 - 17h00
MAISON DE L'ARCHITECTURE - Besançon