Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Les agents techniques du service des sports de la Ville de Besançon veulent être entendus par le maire

le stade léo lagrange de Besançon ©roman - cliquez sur l'image pour agrandir
prévis de grève les 17 et 18 mai

Après un premier mouvement de grève les 9 et 10 mai qui a mobilisé 96 % des employés prévus au planning de travail de ces deux jours, les agents techniques du service des sports de la Ville de Besançon ont déposé un nouveau préavis de grève pour les 17 et 18 mai. Le personnel du service des sports indique espérer cette fois-ci être entendu par la municipalité et obtenir des réponses aux questions qu'ils ont soulevées.

Publicité

Pour le collectif "droit au respect", Jacques Desoche, président du syndicat CFTC du personnel municipal, rappelle que le mouvement de grève lancé à leur initiative par les agents techniques en fonction au sein des installations gymnases-terrains du service des sports de la Ville de Besançon a vu 96% des employés prévus au planning de travail des 9 et 10 mai 2014 cesser le travail, sur l'intégralité de ces deux jours.
 

Solidarité interservices

"Monsieur Ayache, directeur général des services de la Ville de Besançon, qui a reçu une délégation (employés et syndicat CFTC) et précisé ne pas vouloir, pendant la période de préavis et comme l'oblige pourtant les textes (article L.521-3 du code du travail), entamer de négociations, préférant « attendre la fin de ce mouvement », cette grève devenait inévitable, explique Jacques Desoche, ajoutant "Peu sensible aux inquiétudes des agents, Monsieur le Maire a missionné Abdel Ghezali, adjoint aux sports, pour recueillir les « revendications » de chacun".
 
Il précise que les agents grévistes ont reçu le soutien des conseillers municipaux UMP Jacques Grosperrin et Ludovic Fagaut, qui se sont engagés à interpeller le maire lors du prochain conseil municipal, et que le député EELV du Doubs Eric Alauzet, conseiller municipal délégué, est venu s'enquérir des raisons qui ont amené cette grève. "De nombreux collègues, dans un formidable esprit de solidarité « interservices », ont marqué également, de leur présence, le match de handball, ESB-Créteil, point d'orgue de la journée du vendredi", ajoute-t-il.
 

De plus en plus de tensions dans les services

"La CFTC, qui est aux côtés des agents, s'interroge une nouvelle fois sur la vision du service public telle qu'elle est réellement ressentie par la collectivité, insiste Jacques Desoche. La tension gagne de plus en plus de services de la Ville de Besançon et particulièrement les services techniques qui vont être lourdement impactés par des restructurations visant à réduire de manière drastique la rémunération des heures de nuit, du dimanche et des jours fériés. Le blocage des salaires, pendant 7 ans dans les différentes fonctions publiques, contribue également à fragiliser les agents, notamment des catégories C, qui voient la précarité frapper à leur porte".
  
Et de conclure : "En déposant un nouveau préavis de gréve pour les 17 et 18 mai, le personnel des sports, cette fois-ci dans sa totalité, espère être entendu et attend des réponses aux questions qu'ils ont soulevé."
miss.dom

Votre météo avec

Evénements de Besançon

LPO Franche-Comté
Mar, 6 Décembre 2016 18h30 - 20h00
Maison de l'environnement de Franche-comté - Besançon
Mar, 6 Décembre 2016 20h30
FJT LES OISEAUX - Besançon
Exposition 'Silence ça crée' Mets ta blouse ! pédagogie Arno Stern
Lun, 7 Novembre 2016 0h00 - Mer, 7 Décembre 2016 0h00
IRTS (Institut Régional du Travail Social en Franche Comté) - Besançon
©Ville de Besançon
Mer, 7 Décembre 2016h
Granvelle - Besançon
Mer, 7 Décembre 2016 14h00
PIJ PLANOISE - CENTRE NELSON MANDELA - Besançon