Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Les collèges contribuent à l’attractivité des territoires ruraux

©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
C’est au collège de Rougemont en cours de réhabilitation que le président du conseil général du Doubs a choisi de faire sa rentrée ce lundi matin.

Publicité

Comme l’a souligné d’emblée Claude Jeannerot, le département ne s’occupe pas que des personnes âgées… Les collèges, hors moyens pédagogiques qui relèvent de l’Etat, sont du ressort des conseils généraux. Dans le Doubs, il y en a 62, dont 17 privés, qui ont accueilli 25100 élèves ce lundi matin, soit 17 de plus qu’en 2010.

Les 6e accueillis à 8h15 au collège Les Villanelles de Rougemont, dont la rénovation ne sera complètement achevée qu’à la rentrée prochaine, ont été invités par l’inspectrice d’académie, Elisabeth Bisot, à poursuivre leur cursus scolaire.  Trop de jeunes se contentent d’études courtes et « c’est un souci » pour elle. « Soyez ambitieux, pensez à faire des études longues ! », a-t-elle insisté en se « réjouissant » que les classes de ce collège ne comptent en moyenne qu’entre 20 et 23 élèves.

De son côté, Claude Jeannerot a fait le point sur le plan pluriannuel de restructuration d’un montant de 500 millions d’euros qui concerne une quarantaine de collèges. 22 ont déjà été rénovés et Pontarlier bénéficie d’un établissement neuf. « Nous sommes bien avancés », a souligné le président du conseil général qui a décrit les prochains chantiers au Russey, au collège Stendhal à Besançon et, à plus long terme, à la Petite Hollande à Montbéliard, au collège Proudhon à Besançon et collège Diderot à Besançon-Planoise.

Le Département consacre annuellement 101 millions d’euros à la jeunesse, soit presque un cinquième de son budget. Cela passe notamment par la gratuité des transports scolaires (40 000 km par jour) et une participation conséquente à la cantine dont le ticket ne coûte que 3,05 euros pour un coût de revient de 8 euros.

Une politique qui contribue, selon le sénateur Jeannerot, à faire vivre les espaces ruraux. « Il ne faut pas se contenter d’une approche démographique et comptable, il faut se préoccuper de l’attractivité des territoires », a-t-il précisé en insistant cependant sur le fait que le conseil général n’investira pas sans garantie de l’Etat sur la pérennité de certains collèges comme celui de Villers-le-Lac placé « sous observation » par le rectorat avec une « clause de revoyure » à la rentrée 2012.

 La réponse de l’inspectrice n’a pas tardé: « L’Etat ne peut s’engager au-delà des moyens qu’il a ». « Quand les unités sont trop petites, la dynamique n’est pas la meilleure pour les enfants », a complété Elisabeth Bisot. Elle n’a pas été en mesure de préciser le nombre de suppressions de postes prévu dans les 62 collèges du Doubs.

 

redaction

Votre météo avec

Evénements de DOUBS

Mar, 19 Décembre 2017 10h00 - 11h00
MEDIATHEQUE MUNICIPALE DE BOUCLANS - Bouclans
Mar, 19 Décembre 2017 10h00 - 12h00
ELIAD PONTARLIER - Pontarlier
Ven, 22 Décembre 2017 20h30 - 22h30
Foucherans - Foucherans
© DR
Sam, 7 Octobre 2017 0h00 - Sam, 23 Décembre 2017 0h00
Vandoncourt - Vandoncourt