Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Les dernières élections cantonales avant la réforme de 2014

©dr - cliquez sur l'image pour agrandir
Les 20 et 27 mars 2011 auront lieu les élections cantonales dans les 1941 cantons renouvelables de France. 59 d'entre eux sont concernés en Franche Comté.

Publicité

L'échéance approche et les partis politiques commencent à avancer leurs pions. Il ne reste que quatre mois avant le scrutin qui sera d'ailleurs le dernier de ce type avant la mise en place des conseillers territoriaux qui doivent remplacer à la fois les conseillers généraux et les conseillers régionaux à partir de 2014.
 
Il y a 18 cantons renouvelables dans le Doubs, 17 dans le Jura, 16 en Haute-Saône et 8 dans le Territoire de Belfort. Trois conseils généraux sont à gauche (25, 70 et 90) et le Jura se situe à droite au bénéfice de l'âge...
 
Ces élections cantonales seront concernées par la mise en application des nouvelles règles en, faveur de la parité. Les candidats devront se présenter avec un suppléant du sexe opposé.
 
Les grands partis comme l'UMP et le PS présenteront des candidats partout. Pour les autres formations, c'est moins évident avec des stratégies qui peuvent changer en fonction de la donne départementale. Par exemple, Europe Ecologie Les Verts envisage un accord avec la gauche dans le Territoire de Belfort, alors que dans les autres départements les écologistes s'affronteront au PS. Rien que dans le Doubs, ils aligneront une douzaine de candidats.
 
Le Front national sera présent mais pas partout. Il s'appuiera sur les résultats de 2004 pour placer ses candidats et sera présent dans les trois quart des cantons dans le Doubs. Ailleurs, Sophie Montel, responsable du mouvement, espère couvrir la moitié des cantons. Elle-même est annoncée à Pont-de-Roide.
 
« Le Modem ne sera pas forcément présent partout. On se positionne là où on pense faire quelque chose », explique Christophe Grudler, candidat à sa propre succession dans le Territoire de Belfort où le Modem sera présent dans les quatre cantons urbains. Dans le Doubs, le parti de François Bayrou envisage des accords avec d'autres formations comme Génération Ecologie. Ce sera le cas dans les deux cantons renouvelables de Besançon.
 
Dans le Doubs, le Front de Gauche, qui regroupe le PCF et la Parti de Gauche de Jean-Luc Mélenchon, désignera des candidats communs en janvier. Les Radicaux, le Nouveau Centre seront également présents par endroit dans la région. Inévitablement, il y aura aussi des candidats isolés qui profiteront de l’occasion pour faire un tour. En 2008, il y avait 230 prétendants en Franche-Comté, soit une moyenne de quatre par canton.
 
redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Orchestre Victor Hugo Franche-Comté ©The Glint
Mar, 11 Avril 2017 20h00 - 22h00
THEÂTRE LEDOUX (rue mégevand) - Besançon