Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Régionales : des documents électoraux des listes Sauvadet et Vermorel refusés en Haute-Saône

- cliquez sur l'image pour agrandir

Arrivés hors délai. Suite à un problème de palette dans un camion, les documents de campagne et les bulletins de vote à destination des mairies ont été refusés ce mercredi 18 novembre 2015 par la commission départementale de la propagande électorale de Haute-Saône. Conséquence : les candidats devront acheminer par eux-mêmes (et à leurs frais) leurs documents de campagne aux électeurs de Haute-Saône. 

Publicité

Les documents de campagne de François Sauvadet (UDI-LR) et de Nathalie Vermorel (Front de gauche), ont été refusés par la préfecture de Haute-Saône en raison d'un retard de livraison"Les documents des listes UDI-LR et Front de gauche sont valides mais déposés "hors délai", a-t-on déclaré  à la préfecture de Haute-Saône. 

L'affaire concerne non seulement la liste UDI-LR-DVD mais  aussi les seuls documents (et pas les bulletins) de la liste "Alternative à gauche". Conséquence : l'État ne prendra pas en charge l'acheminent de ces documents auprès des habitants et des mairies.

En cause : une palette qui s'est effondrée dans le camion transportant les documents. Il a fallu tout remettre en ordre d'où ce fâcheux retard pour les listes de François Sauvadet et de Nathalie Vermorel.

La décision a été prise par le président de la commission, Eric Sarret, avec l'aval d'un représentant de La Poste et d'un représentant de la Préfecture.  Les documents électoraux devront être acheminés aux frais des partis concernés.

Une décision "incompréhensible"

Le directeur de campagne de M. Sauvadet, Pascal  Grappin, a dénoncé "une décision ncompréhensible". Dans le cas de la liste UDI-LR, cette décision "se fonde uniquement sur le retard d'une heure du camion de livraison, arrivé hier (mardi) à 13H00 au lieu de 12H00 à Vesoul, alors que la réunion de la commission de propagande ne se tenait qu'aujourd'hui" (mercredi), a-t-il poursuivi. Ce retard est "imputable à un problème technique, une palette s'est effondrée dans le camion, a ajouté M. Grappin. 

Même son de cloche du côté  "l'alternative à gauche". Nathalie Vermorel et les candidats de sa liste ont exprimé "leur plus vive incompréhension" :  "La mise sous pli du matériel électoral se fait donc sans ces professions de foi, qui restent aujourd’hui sur une palette, dans les locaux de la Préfecture de Haute-Saône. C’est une aberration" (...) Les conséquences de cette décision sont graves : les électeurs de Haute-Saône n’auront pas accès aux professions de foi de deux des principales listes qui se présentent pourtant à leurs suffrages. " Dura lex, sed lex » ? Peut-être. Mais l’impératif démocratique, a fortiori dans le contexte que nous vivons, devrait primer sur des considérations purement administratives. "

Selon la préfecture, les candidats peuvent intenter soit "un recours gracieux avant les élections devant le président de la commission, soit un recours post-électoral au contentieux devant le tribunal administratif". 

Damien

Votre météo avec

Evénements de haute-saone