Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Les horodateurs "intelligents" débarquent à Besançon

"horodateur connecté" à Saint-amour ©Sarah Andersen - cliquez sur l'image pour agrandir
Bertrand Barthélémy, président de Parkéon, et Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon ©Sarah Andersen - cliquez sur l'image pour agrandir
Bertrand Barthélémy, président de Parkéon ©Sarah Andersen - cliquez sur l'image pour agrandir
nouvel horodateur au square Saint-amour ©Sarah Andersen - cliquez sur l'image pour agrandir
Cité connectée

Les horodateurs présents à Besançon changent d’apparence et font désormais corps avec les nouvelles technologies. C’est Parkéon implantée à Besançon et dirigée par Bertrand Barthélémy, qui a rénové les 125 dispositifs de stationnement automobile. Cette évolution correspond a la volonté du maire de faire de Besançon une "ville branchée", une "cité intelligente". L’installation, inaugurée le lundi 8 juin 2015, aboutira à la "dématérialisation du paiement du stationnement". 

Publicité

En juillet, "Besançon rentrera dans une nouvelle ère" annonce le maire, Jean-Louis Fousseret. Les 125 horodateurs ne seront pas remplacés mais modifiés. Ils intégreront tous de nouveaux écrans couleurs et des panneaux solaires. 

Ces horodateurs connectés seront également support du couponing. Selon le président de Parkéon, le matériel permettra de "revitaliser le centre-ville" par la diffusion d’informations, notamment commerciales.  

"Path to Park" et "Whoosh !"  Les applications qui "facilitent le stationnement"

Les résidents n’utiliseront plus de ticket et n’auront qu’à composer leur plaque d’immatriculation. Les contrôles pourront s’effectuer grâce à la récente mise en place du PV électronique. 

Les usagers pourront également payer avec leur carte-bleue, avec ou sans contact. De plus, si l’automobiliste le souhaite, il pourra utiliser l’application Whoosh! qui permettra de payer son stationnement via son mobile et de programmer son smartphone afin de réguler et prolonger son payement à distance. 

Grâce à l’application Path to Park, la localisation du téléphone "guidera" l'usager qui sera habilité à être averti de la disponibilité des places de stationnement.

Le matériel sera mis à jour dès le mois de juin, mais toutes les fonctionnalités seront opérationnelles en septembre. 

Un budget de 300.000 euros 

Le projet impulsé par Parkéon ainsi que la ville de Besançon, a été retenu parmi les 10 projets de technologie. Au total, son coût s’élève à 300.000 euros. 

Le maire rappelle que la non-gratuité des places de parking permet un équilibre du stationnement et de usage raisonné des transports (véhicule privé, transport en commun, citiz...). De plus, le système assure une "fluidité permettant une rotation nécessaire".

60% des horodateurs du monde proviennent de Parkéon  

L’entreprise Parkéon est déjà à l’origine des dispositifs de billetterie du tram de Besançon. Mais la société bisontine rayonne dans 60 pays (notamment les pays émergents) et 4.000 villes. Elle embauche 1.000 salariés dans le monde, dont 500 à Besançon. Au total, 6 parcmètres sur 10 sont conçus à Besançon.

Sarah A.

Votre météo avec

Evénements de Besançon

© DR
Ven, 15 Décembre 2017 20h30
2 Place du Théatre besançon - Besançon
Ven, 15 Décembre 2017 20h30
l'Antonnoir - Besançon
image d'illustration © Vedette de Besançon
Sam, 16 Décembre 2017h
Pont de la République - Besançon
©DR
Sam, 16 Décembre 2017h
rodia - Besançon
Sam, 16 Décembre 2017 15h00 - 17h00
LIBRAIRIE L'INTRANQUILLE PLAZZA - Besançon