Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Les locataires du bâtiment HLM rue de Chaillot se mobilisent contre sa démolition

© DR - cliquez sur l'image pour agrandir

La CNL de Besançon et les locataires de l'immeuble GBH situé au 12 rue de Chaillot s'opposent à la "démolition subite" du bâtiment qui devait au préalable être réhabilité GBH.

Publicité

Situation délicate

Les locataires de l'immeuble HLM de la rue de Chaillot avaient demandé il y a plusieurs années que leur cadre de vie soit "remis en état". GBH, présidé par Pascal Curie, avait alors proposé des travaux d'amélioration. En 2013, GBH a investi 600 000€ afin de rénover entièrement le système de chaufferie. Le bailleur social projetait également, en 2015, de réhabiliter chaque logement pour un coût de 55 000€ par appartement, informant les locataires que par le biais de ces travaux colossaux, le loyer serait sensible à une augmentation. Ces derniers ont voté en juin 2015 contre le projet de réhabilitation (27 votants, 5 oui et 22 non sur 32 logements occupés) en raison de la hausse annoncée du loyer. GBH a donc abandonné ce projet de réhabilitation. Cependant, Pascal Curie, sans proposer d'autres solutions de rénovation, a soumis au vote lors du conseil d'administration du 26 octobre 2015, la proposition de démolition de l'immeuble HLM.

Vive réaction du CNL et des habitants 

Alain Genot, président de la CNL de Besançon a déclaré être "dans l'attente de nouveaux arguments de la part du président de GHB car pour le moment, il n'y a aucun justificatif de démolition, ni d'argument fort qu'il soit financier ou matériel". Selon lui, "c'est une lourde faute économique et une décision non réfléchie car il n'y a pas eu de préavis au conseil d'administration".

Le député du Doubs Eric Alauzet (EELV) a annoncé à Alain Genot "être disposé à recevoir les locataires pour engager une discussion". A cette occasion, les bailleurs pourront lui remettre la pétition s'opposant "à la destruction de leur immeuble et demandant que la façade soit repeinte ainsi que les parties communes". 28 locataires sur 32 ont signé une pétition refusant la démolition et l'expulsion. Le président de la CNL de Besançon accompagnera également les locataires à déposer cette pétition à la députée Barbara Romagnan (PS) et au maire de la ville, Jean-Louis Fousseret. 

Affaire à suivre... 

Camille

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Mer, 18 Janvier 2017 19h30
LYCEE PERGAUD - Besançon
Mer, 18 Janvier 2017 20h00
LE SCENACLE - Besançon
Morgane Arbez, Elle Chante
Mer, 18 Janvier 2017 20h00
Petit Théâtre de la Bouloie - Besançon
Jeu, 19 Janvier 2017 6h30 - 9h30
LE SCENACLE - Besançon
Jeu, 19 Janvier 2017 9h00 - 10h00
37 rue Francis Clerc 25000 Besançon - Besançon