Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Les magistrats répliquent au député UMP

A la suite de sa condamnation à 700€ d’amende avec sursis pour outrage au procureur de la république de Belfort, Damien Meslot, député UMP, avait violemment réagi à l’encontre de ce dernier. L’Union syndicale des magistrats de Franche-Comté n’a pas apprécié.

Publicité

«Le procureur de la république de Belfort nommé par l’Ancien régime utilise les moyens de la justice pour régler des comptes politiques au lieu de les concentrer sur la lutte contre délinquance», avait déclaré le député UMP.
 
«De telles déclarations sont inquiétantes de la part d’un élu, en ce que - au-delà de l’exemple préoccupant livré à nos concitoyens - elles bafouent plusieurs principes : celui de la séparation des pouvoir, le respect dû aux décisions de justice, l’indépendance des magistrats et enfin le simple bon sens», a estimé l’USM dans un communiqué.
redaction

Votre météo avec

Evénements de territoire-de-belfort