Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Les parlementaires d'opposition contre une fusion entre Bourgogne et Franche-Comté

Carte Franche-Comté Bourgogne ©DR - cliquez sur l'image pour agrandir

Dans un communiqué commun, les parlementaires de droite et du centre de Bourgogne et de Franche-Comté ont affiché leur opposition au projet de fusion des deux régions, après la visite de la ministre de la Décentralisation Marylise Lebranchu.

Publicité

Se disant favorables à la simplification du "mille-feuille territorial" et à une "réforme de fond, cohérente", ils demandent le retour à la loi de 2010 qui instituait un conseiller territorial devant "remplacer les conseillers généraux et régionaux et fusionner à terme régions et départements.

"Oui il faut simplifier notre « mille-feuille » territorial, oui une réforme de fond, cohérente, est nécessaire et attendue par les élus locaux et les citoyens", estiment les parlementaires d'opposition des deux régions.

Selon eux, "le gouvernement socialiste ferait mieux de reconnaître son erreur quand il a supprimé le « conseiller territorial » qui devait remplacer les conseillers généraux et régionaux et fusionner à terme régions et départements".

"Cette loi de 2010 était une bonne réforme, elle supprimait un échelon, réduisait le nombre d’élus locaux, clarifiait les compétences entre les collectivités, alors Madame Lebranchu, rétablissez-la tout simplement", demandent-ils.

"Quelle vision, quelle organisation du territoire ? Personne ne le sait vraiment, pas même les membres du Gouvernement, obligés de ficeler une réforme incompréhensible dans l’urgence afin de masquer l’échec total du président dans tous les domaines", ajoutent les élus.

Léon

Votre météo avec

Evénements de bourgogne