Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Les priorités de la députée du Jura Marie-Christine Dalloz

Marie-Christine Dalloz, députée du Jura ©Assemblée nationale - cliquez sur l'image pour agrandir

À la veille des échéances électorales de 2017,maCommune.info a demandé à l'ensemble des parlementaires, sénateurs et député(e)s de Franche-Comté ainsi qu'aux quatre présidents de départements et au président du Grand Besançon quelles étaient leurs trois priorités actuelles aux niveaux local, régional et national. La députée Les Républicains Marie-Christine Dalloz a été la quatrième élue à nous répondre.

Publicité

L'action d'un élu se situe dans les priorités sur lesquelles il s'engage et les défis à relever qu'il a identifiés.

Pour ce qui me concerne, les sujets les plus urgents se déclinent autour de trois grandes thématiques : l’emploi, la sécurité et la santé.

Au niveau local

Tout doit être mis en œuvre pour préserver et stimuler l’emploi, il en va de la réalité quotidienne de la vie des jurassiennes et des jurassiens. Cela passe par le maintien des savoir-faire et des énergies créatrices et innovantes spécifiques au territoire. Nos filières professionnelles « historiques » doivent être accompagnées, notamment la lunetterie, la plasturgie et l’automobile. Le dossier de l’emploi doit s’articuler avec la Région pour ce qui concerne les formations, initiales et continues, en adéquation avec les besoins des filières professionnelles.

Au niveau national

La priorité nationale est le retour à la croissance pour redynamiser le marché de l’emploi : c'est un préalable incontournable.

La sécurité, qu’est en droit d’attendre la population, passe par le respect des lois de la République : ce sont ces lois qui nous permettent de vivre ensemble dans l’acceptation des différences. Les services qui concourent au maintien de l'ordre doivent faire respecter le droit. La justice doit s’appliquer à tous : c'est ma vision de la République.

Au niveau régional

En matière de santé, la région Bourgogne-Franche-Comté doit définir dans ses axes de travail les moyens de lutter contre la désertification médicale : l’offre de santé (généralistes, spécialistes, services hospitaliers) doit être pensé en termes de proximité, pour tous, personnes en situation précaire, enfants et personnes âgées, et sur tous les territoires (montagne et ruralité).

Il conviendra de dégager les marges budgétaires indispensables pour assurer un accompagnement digne aux bénéficiaires de l’aide sociale.

Je mettrai toute la volonté et l'énergie qui sont miennes au service de ces chantiers. 

Alexane

Votre météo avec

Evénements de jura