Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Les trois députés chevènementistes voteront contre le traité budgétaire

©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir

A l'instar du sénateur du Territoire-de-Belfort, les trois députés du MRC (Mouvement républicain et citoyen), fondé par Jean-Pierre Chevènement, ne voteront pas la ratification du traité budgétaire européen, pas plus que la loi organique sur sa mise en oeuvre, a indiqué lundi le président de ce parti, Jean-Luc Laurent.

Publicité

"Le traité rédigé à la va-vite cet hiver est l'héritage de la période précédente et le fruit d'une négociation entre Nicolas Sarkozy et Angela Merkel. Il n'a pas été renégocié et n'offre comme perspective que la récession généralisée et un corset budgétaire sous le contrôle de la Commission européenne", écrit dans un communiqué M. Laurent, député (apparenté socialiste) du Val-de-Marne.

"Il est urgent de réorienter l'Europe. Le président Hollande y travaille depuis son élection. Le conseil européen de juin a permis des premières avancées, il faut qu'elles soient confirmées et amplifiées. C'est maintenant l'Europe concrète de la ré-industrialisation, de l'investissement et de l'emploi qui doit l'emporter sur le mécano institutionnel et la fuite en avant fédéraliste", poursuit-il.

Selon lui, "la mutation de l'euro actuel en simple monnaie commune reste la seule perspective d'évolution sérieuse pour sortir de la crise actuelle".  Jean-Luc Laurent et les deux autres députés MRC, Marie-Françoise Bechtel (Aisne) et Christian Hutin (Nord) disposent au sein du groupe SRC (socialiste, républicain et citoyen) auquel ils sont apparentés, de la "liberté d'expression et de vote", précise le communiqué.

Damien