Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Les Verts et le tramway : «Le passage par les quais apparaît moins pertinent»

©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Les Verts de l’agglomération bisontine prennent acte de la décision de la Communauté d’Agglomération d'engager des études pour le passage du tramway par les quais sans être pleinement satisfaits de cette nouvelle orientation. Ils s’en expliquent sans toutefois faire allusion à l'inévitable abattage des arbres qu'implique cette solution.

Publicité

Le communiqué des Verts de l’agglomération bisontine :
 
« Ils expriment d’abord leur désaccord total avec les méthodes utilisées par l’autorité préfectorale. Son positionnement tardif (pas d’avis contraire dans les premières discussions autour du projet) et confus (l’argument sur les secteurs sauvegardés est pour le moins incohérent) pose la question de l’autonomie réelle des collectivités territoriales. Qu’une décision aussi lourde que la construction d’un tramway suscite des débats est une chose qui relève de la démocratie ; que la décision finale puisse être contrainte par un positionnement partial du représentant de l'Etat en est une autre, en l'occurrence inacceptable.
 
Sur le fond, les Verts de l’agglomération bisontine rappellent qu’ils sont attachés depuis longtemps au développement d'une offre de transport capable d'enrayer l'augmentation régulière de l'utilisation de la voiture.
 
Conscients que la taille de l’agglomération bisontine la situe, en l’état actuel des choses, aux limites de la rentabilité d’un tramway, ils voient toutefois dans cet équipement une réponse volontariste, appropriée aux exigences futures qu’imposent les crises énergétique et climatique. Il est en particulier mieux adapté que les BHNS -Bus à Haut Niveau de Service- du fait même de sa plus grande capacité de transport. Ils rappellent par ailleurs, que les seuls BHNS ayant une capacité suffisante pour Besançon sont des trolleys, alimentés donc par des lignes aériennes!
 
Concernant le tracé, ils rappellent que le passage par les quais leur apparaît moins pertinent que le passage par la boucle (mauvaise desserte du haut de la Boucle, maintien des lignes de bus traversant le centre historique, …). Ils s'inquiètent également des coûts supplémentaires (allongement de la ligne, éventuelle, consolidation des quais, transformation anticipée du pont Battant) qui pourraient rendre le budget initial difficile à tenir ; ils s'inquiètent aussi des délais supplémentaires avant la mise en chantier qui pourraient mettre en péril la subvention de l'Etat si les travaux ne sont pas entrepris dans les temps impartis.
 
Leurs votes en Conseil d’agglomération expriment donc tout à la fois leur volonté de ne pas mettre en péril ce projet dont ils sont les initiateurs, mais aussi leur vive protestation contre les méthodes de gouvernance adoptée par le représentant de l’Etat à l’encontre d’une collectivité territoriale à laquelle ils sont particulièrement attachés ».
redaction

Votre météo avec

Evénements de grand-besancon