Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

LGV Lyria : Les élus francs-comtois et suisses se mobilisent

Suite aux informations concernant les évolutions possibles des dessertes Paris-Lausanne et Paris-Berne de la LGV Lyria, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Franche-Comté, a réuni ce lundi 3 décembre au Conseil régional les élus francs-comtois et suisses concernés, en présence d’Alain Barbey, directeur général de Lyria et des directeurs régionaux SNCF et CFF.

Publicité

Les élus franc-comtois et suisses se mobilisent pour exiger le maintien de la ligne à grande vitesse (LGV) Paris-Berne, menacée par un manque de rentabilité, a indiqué le conseil régional de Franche-Comté lors de la conférence de presse organisée à l’occasion de cette réunion.

La pérennité de la LGV Lyria Paris-Berne, via Pontarlier (Doubs) et Neuchâtel (Suisse), est remise en cause notamment en raison d’une baisse de la fréquentation de 30%. Depuis la mise en service de la LGV Rhin-Rhône en 2011, certains passagers se sont reportés sur la liaison Paris-Bâle, plus rapide, a précisé Alain Barbey, directeur général de Lyria.

La présidente du Conseil régional de Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, a fait part de la "mobilisation politique extrêmement forte" des élus français et suisses concernés en faveur de cette liaison "cruciale pour l’aménagement du territoire".

"Si la ligne devait disparaître, ce serait la mort d'un territoire jurassien très actif. La vie d'un territoire n’est pas négociable et cette liaison ne peut pas être sacrifiée sur l'autel de la rentabilité", a-t-elle ajouté.

D'après Alain Barbey, la ligne Paris-Berne, "sous perfusion", a enregistré une perte de 2,3 millions d'euros sur une année. "Aucune décision n'est prise", mais des études sont en cours et "on se donne quelques mois pour décider de la pérennité de la ligne", a-t-il ajouté.

"Nous avons des exigences de rentabilité, nos actionnaires attendent un rendement positif", a souligné le directeur général de Lyria.

La direction de Lyria a en revanche assuré que la liaison Paris-Lausanne via Dole (Jura) et Frasne (Doubs) était maintenue.

(source : AFP)
miss.dom