Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

LGV Rhin-Rhône : Marie-Guite Dufay répond aux attaques de Jean-Marie Bockel

Marie-Guite Dufay dans la cabine de pilotage d'un TGV essayant la nouvelle ligne en 2011 © archives carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Un rien énervée….

La présidente de la région Franche-Comté et présidente de l'association Trans' Europe TGV Rhin-Rhône méditerranée réagit aux propos du sénateur du haut Rhin et président de la communauté d'agglomération Mulhouse Sud Alsace à son égad dans la presse. 

Publicité

Marie Guite Dufay  a tenu dans un courrier en date du 24 juillet 2013 à répondre à Jean-Marie Bockel qui a "jugé opportun de mettre en cause" son action en qualité de l'association Trans Europe TGV Rhin-Rhône méditerranée suite aux proposition d'abandon de 2e phase de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône par le rapport Mobilité 21 (voir articles ci-dessous).

"Sur la forme, je vous rappelle qu'en tant que président d'honneur, de cette association à aucun moment vous n'avez contesté la stratégie suivie par l'association depuis deux années, ni proposé une quelconque inflexion, voire initiative complémentaire à entreprendre." Et d'explique ensuite l'ensemble de ses démraches. "Dès le 2 juillet (publication du rapport Mobilité 21), j'ai réuni le bureau à Strasbourg et organisé un dîner avec les députés européens. J'ai acquis la conviction que seul le soutien européen et la démarche franco-allemande permettront de replacer ce dossier au rang des priorités".

 Après le rendu des conclusions du rapport Mobilité 21 , l’Association avait tenu à rappeler au gouvernement  que la 2e phase de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône n’avait pas vocation à être examinée car elle est l'achèvement d’un projet en deux phases de financement dont la rentabilité avait été estimée dans sa globalité. L'Association estimait "incohérent" de voir que les  82 millions d’euros déjà dépensés pour les acquisitions foncières et les études projet ne débouchent sur aucune réalisation. "La 2e phase de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône est le seul chantier de toutes les infrastructures ferroviaires du rapport Mobilité 21, prêt à démarrer en 2014. Ce chantier pourrait dès à présent générer environ 3.000 emplois, ce qui est important dans le  contexte actuel".

La lettre de Marie-Guite Dufay – 24 juillet 2013

Courrier au sénateur Jean-Marie Bockel by macommune_info

Damien

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille