Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Lignes TGV: un investissement «rentable» en termes de CO2

©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Le bilan carbone d'une ligne de TGV, qui prend en compte son exploitation mais aussi sa construction, démontre qu'il s'agit d'un investissement largement «rentable» en termes d'émissions de CO2, selon la première étude du genre en France rendue publique ce vendredi à Besançon.

Publicité

Selon ce premier «Bilan carbone ferroviaire global», réalisé par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), la SNCF et RFF, l'empreinte carbone d'une ligne TGV devient nulle à partir de sa 12e année d'exploitation et «rentable» au-delà.
 
L'étude a été réalisée sur la Ligne grande vitesse Rhin-Rhône (140 km entre Dijon et Mulhouse), actuellement en construction, qui doit être mise en service en décembre 2011.
 
Elle montre que, sur un cycle de 30 ans, cette nouvelle infrastructure devrait permettre d'éviter, grâce au report de la voiture et de l'avion vers le train, l'émission de près de 4 millions de tonnes équivalent CO2 (teCO2).
 
La France compte aujourd'hui 1.850 km de lignes à grande vitesse (LGV). La loi Grenelle de l'environnement prévoit 2.000 km de LGV supplémentaires à l'horizon 2020 répartis en une dizaine de projets.
redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille