Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Ligue 2 : Dijon ralenti par son dauphin Nancy

© dfco Vincent Poyer - cliquez sur l'image pour agrandir

Dijon peut s'en vouloir: le DFCO, pourtant dominateur, a manqué l'occasion de faire le break en tête de la Ligue 2 en concédant le match nul (0-0) face à son dauphin Nancy, samedi lors de le 32e journée. De son côté le FC Sochaux a lui aussi fait march nul face à Nîmes (0-0) vendredi soir à Bonal et reste en position de relégation. 

Publicité

Au classement, les Bourguignons restent assez confortablement en tête avec 61 points, avec deux longueurs d'avance sur les Lorrains (59 pts), mais ils n'ont pas fait le pas vers la L1 qu'ils attendaient, puisque le 4e, Metz, est désormais à huit longueurs (contre neuf à l'issue de la 31e journée).

Sur le terrain, les hommes d'Olivier Dall'Oglio, qui rêvaient de revanche après la claque reçue à l'aller (défaite 3-1), ont été entreprenants et n'ont été que très peu mis en danger. Les Lorrains, eux, n'ont rien montré ou presque, se contentant d'un réveil tardif dans les dix dernières minutes. Insuffisant pour duper Reynet, décisif dans le temps additionnel. Avant cette fin de match un peu plus enlevée, le DFCO avait fait le jeu. Le très en vue Lees-Melou manquait sa reprise au point de penalty sur un centre de Souquet (42). Il centrait parfaitement pour un Tavares seul, mais le gardien lorrain Ndy Assembe coupait la trajectoire du bout des doigts (45+2).

Menés par un superbe duo d'attaque Tavares-Diony, les Bourguignons accéléraient et se faisaient clairement dominateurs. Mais ils manquaient le coche à deux reprises. Le Lorrain Lenglet sauvait sur sa ligne une tête de Tavares (57). Diony profitaient ensuite d'une déviation de l'attaquant capverdien pour déborder et tirer dans un angle fermé, mais sa frappe filait à une dizaine de centimètres du poteau (67).

Lundi, en clôture de la 32e journée, le Red Star (5e) tentera de remonter sur le podium. Les Franciliens reçoivent leurs voisins du Paris FC, bons derniers.

Réaction

Olivier Dall'Oglio (entraîneur de Dijon): "Sur la physionomie du match, je pense que nous l'emportons aux points. Nous avons eu des occasions, la possession du ballon. Mais je prends ce point. Il y a eu beaucoup d'intensité lors de cette rencontre. Si Dijon et Nancy en sont là aujourd'hui, ce n'est pas par hasard. J'aurais aimé qu'on gagne ce match, pour les supporteurs, pour les joueurs qui ont beaucoup donné. Il a manqué un peu de justesse technique et de lucidité dans la finition pour s'imposer. Il nous reste encore cinq ou six points à prendre pour valider notre accession. Ce n'est pas fini car, derrière, d'autres équipes s'accrochent. Il va falloir finaliser. Nous n'avons pas gagné depuis trois rencontres, ni marqué un seul but mais, sur le contenu, les joueurs prouvent qu'ils sont toujours bien concentrés sur notre objectif."

DFCO-Nancy : il ne manque que les buts (0-0)Il n’aura manqué que les buts dans ce match au sommet entre le DFCO et l’...

Posté par DFCO - Dijon Football Côte D'Or sur samedi 2 avril 2016
Damien

Votre météo avec

Evénements de dijon

Mer, 17 Janvier 2018 20h30
Zenith de Dijon - Dijon
Mar, 20 Mars 2018 20h30
Zenith de Dijon - Dijon
Ven, 27 Avril 2018 20h00
Théâtre des Feuillants - Dijon