Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Loi Travail / Rebsamen : "plus de souplesse aux entreprises" que de "sécurité aux salariés"

François Rebsamen ©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir

François Rebsamen, maire (PS) de Dijon, ancien ministre du Travail de François Hollande, se prononce, ce mardi 22 août 2017, au sujet des ordonnances de réforme du droit du travail prochainement dévoilées par le gouvernement...

Publicité

"Pour le moment, nous voyons la volonté de donner --je ne suis pas forcément opposé à cela, je l'ai fait moi-même-- plus de souplesse aux entreprises. Elles en ont besoin. Mais il faut (...) donner plus de sécurité aux salariés. L'un ne va pas sans l'autre". "Or pour le moment j'ai vu plus de la souplesse aux entreprises", explique François Rebsamen.

Ce qu'il faut selon le maire de Dijon

"Il y a deux points qui pour moi sont ce que j'appelle des lignes rouges. La première: la volonté que l'on sent --je ne sais pas si elle figurera définitivement dans l'ordonnance-- mais la volonté de modifier le périmètre d'appréciation des difficultés d'une entreprise en cas de plan social, en
ramenant ce périmètre du monde entier à la France. Je pense que c'est vrai sujet. Il avait été retiré de la loi El Khomri, je le revois revenir".

"Le deuxième point (...) c'est ce qu'on appelle le regroupement des instances représentatives du personnel". "La fusion des instances représentatives pourrait faire disparaître la personnalité morale du CHSCT, en fusionnant les instances délégués du personnel et CHSCT par exemple".

 (Avec AFP)

Hélène L.

Votre météo avec

Evénements de france