Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Loup : le préfet botte en touche pour les tirs de défense

©dr - cliquez sur l'image pour agrandir
Le comité départemental de suivi du loup du Doubs s’est à nouveau réuni jeudi. Alors que le monde agricole attendait du représentant de l'Etat une autorisation de tirer sur le loup qui menace leurs élevages, le préfet a commandé deux nouvelles études. 15 moutons ont déjà été tués par l’animal.

Publicité

Le préfet a demandé aux services de l’État une expertise de la situation de l’élevage de Chapelle d’Huin. Cette expertise déterminera si oui ou non les tirs de défense peuvent y être autorisés.

Une autre étude devra approfondir l’analyse des spécificités de l’espace agricole et du pastoralisme agricole et des conditions de leur compatibilité économique et sociale avec la présence du loup.

Le nombre d’indices de la présence du loup dans les départements des Vosges, du Doubs et du Jura montre clairement que l’espèce est dans une dynamique d’accroissement. 

Dans le Doubs, le loup est présent depuis début juin et compte à son actif neuf attaques entre le 9 juin et le 12 juillet 2011 pour un bilan de 15 ovins tués et 28 blessés dont certains ont du être euthanasiés.

Six de ces attaques ont été portées contre le même troupeau à Chapelle d’Huin. La dernière a eu lieu le 12 juillet dernier. Les deux nouvelles expertises commandées par le préfet s’ajoutent à deux autres études déjà mises en œuvre sur la vulnérabilité de l’élevage de Chapelle d’Huin et sur les moyens de protection déjà existants.

Le loup, lui, court toujours.

redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille