Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Lutte libre : Didier Païs sorti en 8e de finale

© - cliquez sur l'image pour agrandir
Triste

Dans la catégorie des moins de 60 kilos, le lutteur du Club Pugilistique de Besançon s'est incliné 3 à 1 contre l'Egyptien Hassan Ibrahim à L'ExCel de Londres. Physiquement et psychologiquement, le Colmarien d'origine ne s'est finalement jamais  remis de sa rupture en décembre dernier des ligaments croisés du genou gauche...

Publicité

Il les voulait tellement ces Jeux ! Fin de partie samedi à  Londres  pour le lutteur bisontin Didier Païs qui s'en est allé, triste, de l'ExCel en avouant que sa lutte était trop "limitée".

Suite à sa blessure aux ligaments croisés de son genou gauche en décembre 2011, Didier a été opéré en mars dernier avant de souffrir aux entrainements pour retrouver son meilleur niveau. Il était le premier qualifié français pour ces Jo après avoir terminé 5e des derners championnats du monde. (son palmares ici). 

"Grande déception"

« J'ai pas eu mal, mais j'ai de l'appréhension. Ma lutte est limitée, je ne peux pas faire beaucoup d'actions. Je me suis fait opérer du genou, et il a pas mal bougé avant les Jeux... J'ai fait ce que j'ai pu. C'était un combat bizarre car ça fait un an que je n'ai pas fait de compétition. J'étais un peu perdu, a reconnu le Français. Je n'avais plus trop de repères, même si j'ai quand même essayé d'attaquer. Maintenant, je vais prendre un peu de vacances, me faire opérer du genou et réfléchir. Il y a une semaine, quand le genou a bougé, j'ai cru que je n'irais pas aux Jeux. Ça fait dix ans que je m'entraînais pour ça. Alors même si il n'y a pas la médaille, j'ai participé aux Jeux et j'aurai fait ce que j'ai pu.». 

Il le sait, à 29 ans, Didier participait à ses premiers et  ses derniers Jeux avec le sentiment du devoir accompli mais aussi certainement, un peu d'amertume. 

Damien

Votre météo avec