Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Lux Salina revient à la Saline royale d'Arc-et-Senans pour une immersion spectaculaire…

Lux Salina ©Saline royale d'Arc-et-Senans - cliquez sur l'image pour agrandir
Lux Salina ©Saline royale d'Arc-et-Senans - cliquez sur l'image pour agrandir
Lux Salina ©Saline royale d'Arc-et-Senans - cliquez sur l'image pour agrandir
Lux Salina ©Saline royale d'Arc-et-Senans - cliquez sur l'image pour agrandir
Lux Salina ©Saline royale d'Arc-et-Senans - cliquez sur l'image pour agrandir
Lux Salina ©Saline royale d'Arc-et-Senans - cliquez sur l'image pour agrandir
Publi-info

Du 20 juillet au 26 août 2017, la Saline royale d'Arc-et-Senans mettra ses plus beaux habits de lumière pour immerger les visiteurs dans un monde d'images animées et de projections monumentales, le tout dans une ambiance musicale créée par Bruno Coulais. Entrez dans l'univers de Lux Salina...

Publicité

Lux Salina a pour objectif de retracer les différentes périodes de l'histoire et de la vie de la Saline royale du XVIIIe siècle à aujourd'hui grâce à un spectacle d'images, de sons et de lumières à grande échelle composé de sept tableaux. Images réelles ou imaginaires, les jeux de lumière et la bande musicale originale de Bruno Coulais. 

Treize dates à retenir 

Les 20, 21, 22, 28, 29 juillet et 4, 5, 11, 12, 18, 19, 25 et 26 août, sept tableaux d'images et de sons accompagneront la caravane de sel pour rendre vivant ce moment historico-poético-imaginaire d'une Saline réelle ou rêvée.

Lux Salina Fédère de nombreux habitants d'Arc-et-Senans et des environs qui participent à la "caravane de sel". 

Les 7 tableaux 

  • Tableau n°1 : La forêt, "La montagne, la forêt, le Doubs, la Loue, s’éclairent et l’harmonie du monde commence"
  • Tableau n°2 : Le prestige, "Un nouveau jour commence les arts se réveillent"
  • Tableau n°3 : Le travail, "Les efforts de mille ouvriers construisent l’édifice que mon imagination a conçu"
  • Tableau n°4 : La destruction, " L’univers est mortel comme l’homme qui l’habite"
  • Tableau n°5 : Le renouveau, " C’est un monde isolé du monde, c’est un peuple qui se développe et fait germer tous les germes de la terre"
  • Tableau n°6 : Les utopies, "Je m’élève sur les ailes de l’imagination"
  • Tableau n°7 : L'élévation, "Un nouvel astre paraît ses feux scintillants s’avançant son éclat illumine la terre et va embellir l’Univers" 

À ne pas rater… 

L'invitation au voyage, le concert d'ouverture de la saison Lux Salina #2 jeudi 20 juillet à 20 heures. 

François-René Duchâble au piano et Alain Carré, comédien, présentent un programme original avec des textes de Claude Nicolas Ledoux et Victor Hugo pour l’ouverture des représentations de Lux Salina. Ils forment un duo incontournable avec quarante créations à leur répertoire, comme Rimbaud Voleur de feu, Histoire de ma vie (H. Berlioz), Le Roman de Venise (G. Sand, A. de Musset, F. Chopin), Les Lettres de mon Moulin (A. Daudet), Paroles et Musique (J. Prévert), Ego Hugo ou Liszt à la Lettre, sur autant de musiques de Jean-Sébastien Bach à Maurice Ravel en passant par les grands compositeurs de l’âme romantique.

Lettres de Mozart à Constance, le concert de clôture de la saison Lux Salina #2 samedi 26 août à 20 heures

La découverte de l’importante activité épistolaire de Mozart au cours de ses pérégrinations en Europe a inspiré ce spectacle "à deux faces". Bâti sur une alternance de musique et de texte, ce spectacle fait voyager le public avec des pièces de musique choisies et interprétées par le Quatuor Annesci et illustrées de lettres lues par Daniel Mesguich, rebondissant ou s’attardant sur le texte qui lui- même réintroduit le mouvement suivant.

Infos pratiques

  • Lux Salina #2
  • De 22h30 à minuit
  • Ouverture des portes à 20h
  • Tarifs : 10€ / 8,50€ 
  • Format famille : 26€
  • Billetterie en ligne : www.salineroyale.com
  • Petite restauration sur place  

 

publi-info

Qui est Bruno Coulais ?

Compositeur de musique de film, Bruno Coulais a notamment réalisé Microcosmos, César de la meilleure musique de film en 1997 et Victoire de la musique, Himalaya (en 1999 et 2e César), Les Rivières pourpres, Le Peuple migrateur. En 2001, Bruno Coulais réduit ses contributions au cinéma et se consacre à d’autres projets musicaux : création de deux opéras pour enfants à l’initiative d’Hubert Tassy, projets avec Akhenaton ou encore avec le groupe corse A Filetta. On le retrouve cependant en 2002 sur un dessin animé, L’Enfant qui voulait être un ours, et en 2004 sur Agents secrets de Frédéric Schoendoerffer et surtout sur le grand succès, Les Choristes de Christophe Barratier, dont la musique obtient un retentissement aussi considérable que celui du film, ce qui vaudra à Bruno Coulais son troisième César.

En 2005, il dirige dans la cathédrale de Saint-Denis son Stabat Mater avec la participation de Guillaume Depardieu et (voix enregistrée avant concert) de Robert Wyatt, et le chœur Mikrokosmos.

En 2013, il compose la musique de Lady Ô, le spectacle nocturne du Futuroscope réalisé par Skertzò et conté par Nolwenn Leroy.

"Aujourd’hui, après trente-cinq ans de composition pour l’image, Bruno Coulais a acquis un statut unique de compositeur passeur, agent triple, dynamiteur de frontières. La preuve : à l’intérieur de sa filmographie, le Marsupilami tend la main à Volker Schlöndorff, André Gide tutoie Lucky Luke, Diderot sourit à Isaac Hayes. Ecouter ses œuvres au cinéma, en disque ou en concert, c’est une invitation à voyager dans l’univers d’un créateur déterminé à rêver en avant, un créateur dont le calme extérieur contraste étonnamment avec l’intensité du monde intérieur." Stéphane Lerouge 

Votre météo avec

Evénements de arc-et-senans

Sam, 8 Avril 2017 0h00 - Dim, 7 Janvier 2018 0h00
SALINE ROYALE D'ARC-ET-SENANS - Arc-et-Senans