Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Malgré leur statut militaire, les gendarmes pourront élire des représentants

De nouvelles instances de représentation des gendarmes, de statut militaire et qui ne peuvent donc s'organiser en syndicats, sont mises en place par un arrêté du ministère de l'Intérieur publié mercredi au Journal officiel. C'est une grande première dans l'histoire de la gendarmerie.

Publicité

Désormais, les gendarmes seront représentés à trois niveaux: compagnie ou escadron, groupement (département), et région de gendarmerie.

Au premier niveau, les gendarmes seront représentés par un président du personnel militaire et un vice-président, élus pour quatre ans par l'ensemble des personnels militaires de la compagnie ou de l'escadron.

Le rôle du président du personnel militaire sera, selon cet arrêté, d'«informer le commandement des préoccupations d'ordre professionnel, social ou moral qui intéressent les militaires qu'il représente, de donner son avis sur les aspects touchant aux conditions de vie et de travail au sein de leur formation et de participer à la circulation de l'information au sein des unités».

Au niveau du groupement de gendarmerie, seront désignés des référents pour les sous-officiers et volontaires et des référents pour les officiers.

Enfin, au niveau de la région de gendarmerie, des conseillers concertation seront nommés.

La gendarmerie, rattachée au ministère de l'Intérieur depuis le 1er janvier 2009, compte 90.000 officiers, sous-officiers et gendarmes-adjoints de statut militaire.

Le Conseil de la fonction militaire de la gendarmerie, instance nationale de la concertation en gendarmerie créée en 1990 et qui compte 79 représentants des gendarmes tirés au sort parmi les volontaires pour un mandat de quatre ans, est maintenue.


 

redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Orchestre Victor Hugo Franche-Comté ©The Glint
Mar, 11 Avril 2017 20h00 - 22h00
THEÂTRE LEDOUX (rue mégevand) - Besançon