Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Manifestation contre les travaux en vue du Tour de France

- cliquez sur l'image pour agrandir
- cliquez sur l'image pour agrandir

Plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées dimanche après-midi à La-Planche-des-Belles-Filles, petite station de ski familiale de Haute-Saône, pour protester contre les importants travaux effectués pour accueillir le Tour de France cycliste l'été prochain.

Publicité

Environ 300 à 400 personnes selon les organisateurs, 150 personnes selon les gendarmes, ont profité du beau temps pour aller apporter leur soutien aux membres du collectif des "Indignés de La Planche".

"On était content de recevoir le soutien d'associations sportives locales, d'associations de protection de la nature mais aussi de partis politiques: les écologistes étaient là bien sûr, mais il y avait également des membres de l'UMP ou du front de gauche", s'est félicité Marc Brunet, accompagnateur de moyenne montagne et porte-parole du collectif des Indignés.

"Encore une fois on n'est pas contre le Tour de France à La-Planche-des-Belles-Filles, mais on est contre le Tour dans ces conditions-là, avec des travaux de cette ampleur", a encore dit M. Brunet.

La petite station, située sur la commune de Plancher-les-Mines (Haute-Saône), au bout d'une ascension bucolique d'environ 5 kilomètres, compte trois remontées mécaniques et quatre pistes. D'importants travaux de terrassement sont en cours pour accueillir l'arrivée de la 7e étape du Tour de France 2012, le 7 juillet.

Le collectif des Indignés de La Planche, qui s'est formé pour l'occasion, compte plus de 750 membres. Ce collectif souhaite que les travaux, qui vont s'interrompre durant l'hiver, ne puissent pas redémarrer au printemps.

Ses membres ont déposé un premier recours devant le tribunal administratif de Besançon qui sera examiné jeudi. Europe-Ecologie-Les Verts (EELV) Franche-Comté a de son côté déposé plainte pour "travaux sans autorisation d'urbanisme", ainsi qu'une plainte contre X au pénal.

(source : AFP)

redaction

Votre météo avec

Evénements de haute-saone