Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Manuel Valls annoncé aux Rendez-vous de l'Histoire de Blois consacrés aux "rebelles"

©G. Garitan/http://commons.wikimedia.org - cliquez sur l'image pour agrandir
INSOLITE !

Le jour même de la démission de son gouvernement, la participation du Premier ministre Manuel Valls aux 17èmes Rendez-vous de l'Histoire à Blois, consacrés en octobre aux "rebelles" parmi lesquels le "tombeur de ministères" Georges Clemenceau, a été annoncée lundi 25 août 2014 par les organisateurs.

Publicité

Interrogé par l'AFP sur la coïncidence de cette annonce avec la démission du gouvernement Valls suite aux déclarations de l'ex-ministre de l'Economie "rebelle" Arnaud Montebourg, le directeur du festival Francis Chevrier a indiqué que la présence du chef du gouvernement avait été confirmée "il y a bien sûr plusieurs jours".

Selon le programme, M. Valls doit débattre le 11 octobre avec les historiens Jean Garrigues et Jean-Noël Jeanneney de la figure de Georges Clemenceau, qui "fut d'abord un jeune homme en colère, un républicain engagé à l'extrême gauche, anticlérical farouche et hostile à la colonisation". Il avait été surnommé "le tombeur de ministères", rappelle encore le programme des Rendez-vous de l'Histoire.

En outre, dans un éditorial en introduction au programme, le ministre de l'Education nationale sortant Benoît Hamon, qui s'est joint fin août aux critiques d'Arnaud Montebourg sur le gouvernement, rend hommage aux rebelles, "célèbres pour avoir su dire +Non+ !". "L'avenir a fini par les honorer quand le présent, si souvent, les persécutait", remarque M. Hamon.

De son côté, toujours dans le programme, l'ex-ministre de la Culture et de la Communication Aurélie Filippetti, qui a annoncé lundi qu'elle ne sera "pas candidate à un nouveau poste ministériel", cite Oscar Wilde : "Aux yeux de quiconque a lu l'Histoire, la désobéissance est la vertu originelle de l'homme. La désobéissance a permis le progrès - la désobéissance et la rébellion".

(Source : AFP)
Alexane

Votre météo avec