Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Manuel Valls appelle au rassemblement de "tous les républicains" derrière Marie-Guite Dufay

Marie-Guite Dufay et Manuel Valls à la Citadelle de Besançon le 3 juillet 2015 © damien poirier - cliquez sur l'image pour agrandir

Sur BFM TV et RMC, le Premier ministre a appelé au rassemblement, "au-delà de la gauche", de "tous les républicains et de tous les démocrates" derrière la candidature de la socialiste Marie-Guite Dufay en Bourgogne-Franche-Comté, seule à même de gagner face au FN selon le Premier ministre.

Publicité

"Ce qui m'intéresse c'est le rassemblement de la gauche et des écologistes pour l'emporter, de Ile-de-France en passant par la Normandie, le Centre, Rhône-Alpes-Auvergne et dans une région importante, Franche-Comté-Bourgogne, dont on parle peu, avec Marie-Guite Dufay qui est la tête de liste de la gauche" et où "le total gauche est à touche-touche avec le Front national", a déclaré le Premier ministre ce mercredi 9 décembre 2015 sur RMC et BFMTV. 

"Là bas, ça se joue entre Marie-Guite Dufay, la candidate de la gauche, et l'extrême droite et sa tête de liste (Sophie Montel, NDLR) -- nous la connaissons bien, c'est celle qui a été battue par le député Barbier (PS) dans le Doubs il y a quelque mois -- dont tous les propos depuis des années montrent ce qu'est le vrai visage de l'extrême droite, raciste et antisémite" a  poursuivi Manuel Valls  Valls.

"Dans cette région Bourgogne-Franche-Comté, j'appelle là aussi au rassemblement au-delà de la gauche de tous les républicains et de tous les démocrates pour cette candidate. C'est vrai en Normandie, c'est vrai dans le Centre où ça sera serré", a insisté le Premier ministre. 

Rappel

  • En Bourgogne-Franche-Comté, le FN a recueilli 31,48% des voix, devant le centriste François Sauvadet (24%), à la tête d'une liste d'union UDI-Les Républicains, et la socialiste Marie-Guite Dufay (22,99%), seule femme présidente sortante de région.

Le président de l'UDI Jean-Christophe Lagarde a reproché ce mardi 8 décembre 2015 au PS de ne pas s'être retiré, comme il l'a fait dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie et en PACA, en Bourgogne-Franche-Comté. 

Le MoDem, qui concourait seul au premier tour et a obtenu 3,2% des voix, apparaît comme un des arbitres de l'élection dans cette région. Son candidat Christophe Grudler a invité ses électeurs à choisir en "leur âme et conscience", sans se positionner pour M. Sauvadet ou Mme Dufay alors que François Bayrou a appelé à voter pour la liste d'union et de la droite.

Le président de la fédération MoDem en Côte-d'Or, François Desseille, a de son côté "regretté" que François Sauvadet n'ait pas "tendu la main, dans un grand geste républicain, à Marie-Guite Dufay". M. Desseille est un adjoint de M. Rebsamen, maire PS de Dijon et proche de François Hollande.

Damien

Votre météo avec

Evénements de BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ