Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Maurice Demesmay : «La Loue peut être sauvée»

Maurice Demesmay, président du syndicat mixte de la Loue ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Le président du syndicat mixte de la Loue y croit encore, même si les écologistes organisent «un enterrement» de la rivière ce samedi à Ornans.

Publicité

« Quand on est malade on se soigne, il faut appliquer le plan récemment mis en place, avec rigueur, dans la durée et avec des sanctions s’il le faut ». Maurice Demesmay, président du syndicat mixte de la Loue, qui regroupe une centaine de communes autour d’Ornans, de Quingey et d’Amancey, reconnaît que l’initiative prise par Claude Jeannerot, président PS du conseil général du Doubs, est « une très bonne chose » puisqu’elle vise tous les types de pollution, de l’industrie à l’agriculture en passant par le domestique.

« Dans cette affaire, il faut raisonner au-delà des clivages politiques », précise-t-il en reconnaissant également « qu’on aurait dû mettre le paquet en 2003 », date à laquelle une sérieuse alerte avait déjà été relevée.
 
Après une large médiatisation sur la nouvelle pollution aux cyanobactéries, due en partie seulement à des conditions climatiques particulières, entrainant la mort de poissons et l’interdiction de les consommer, les conséquences sur le tourisme commencent à se faire sentir.
 
« Il y a une baisse des réservations de plus de 50% aussi bien parmi les amateurs de sports nautiques que chez les pêcheurs de truites et d’ombres», relève Maurice Demesmay par ailleurs maire de Rurey et président de l’Office du tourisme d’Ornans où les hôteliers-restaurateurs et les loueurs de petites embarcations sont très inquiets. De grands comités d’entreprises (Air France, Accor…) auraient déjà annulé des séjours, alors même que la baignade n’est pas interdite.
 
Pourquoi avoir attendu aussi longtemps avant de se mettre au chevet de la Loue ? « C’est un crime, mais personne n’a voulu faire d’effort. Tout le monde est responsable », reconnait l’élu qui espère aujourd’hui que les bonnes intentions perdurent et ne se dissolvent pas après six mois. « On a la volonté d’aller jusqu’au bout et cette idée d’enterrement organisé ce samedi par les écologistes est une connerie ».
 
redaction

Votre météo avec

Evénements de DOUBS

Dim, 4 Décembre 2016 15h00
-
Dim, 4 Décembre 2016 11h30 - 17h30
Place du village - FOURG
Sam, 3 Décembre 2016 14h00 - Dim, 4 Décembre 2016 18h00
-
Dim, 4 Décembre 2016 14h00 - 18h00
-
Sam, 3 Décembre 2016 14h00 - Dim, 4 Décembre 2016 19h00
-