Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Michel Sapin et Pierre Moscovici en visite à Besançon

Michel Sapin et Pierre Moscovici, au Conseil général du Doubs, le 23 novembre 2012 ©h.a. - cliquez sur l'image pour agrandir
Michel Sapin et Pierre Moscovici, au Conseil général du Doubs, le 23 novembre 2012, avec Marie-Guite Dufay et Eric Alauzet ©h.a. - cliquez sur l'image pour agrandir
emplois d'avenir

Pierre Moscovici, ministre de l’Economie et des Finances, et Michel Sapin, ministre du Travail et de l’Emploi, étaient en déplacement ce vendredi à Besançon pour soutenir les premiers emplois d’avenir dans le Doubs.

Publicité

Devant un parterre d’élus locaux et les huit jeunes doubistes concernés par ces emplois d’avenir réunis pour l’occasion au siège du Conseil général du Doubs, les deux ministres ont réaffirmé la priorité du gouvernement en matière d’emploi. "Nous savons que le redressement sera long et lent. Mais notre objectif est clair : inverser très vite la courbe du chômage", a souligné Pierre Moscovici, venu ici "en local de l’étape" selon ses propres termes.

500.000 jeunes sans emplois ni formations en France

"Il n’existe pas une mesure capable de résoudre tous les problèmes en matière d’emploi, sinon nous l’aurions déjà trouvée, mais tout un panel de mesures", a renchéri Michel Sapin. S’il y a un chiffre à retenir selon lui, c’est ainsi celui des 500.000 jeunes sans emplois ni formations. "C’est le noyau dur, c’est à cela que nous nous attaquons", a expliqué le ministre du Travail et de l’Emploi. Les emplois d’avenir constitueraient ainsi un tremplin vers un emploi durable, avec le contrat de génération qui verra, lui, le jour début 2013.

Emplois d’avenir : "plus avantageux que le contrat CAE"

100.000 emplois d’avenir seront créés en 2013. Un chiffre qui devrait être porté à 150.000 en 2014. L’Etat s’est engagé à les financer à hauteur de 2,3 milliards d’euros. À noter que 75% du montant brut de la rémunération du jeune sera pris en charge pendant trois ans.

Les jeunes bénéficiaires du Doubs, invités à prendre la parole, ont tous salué le dispositif. Pour Nora Tiouri notamment, aujourd’hui embauchée à Habitat 25, à Montbéliard : "c’est une bonne chose. Ces emplois sont plus avantageux que le contrat CAE."

Pour achever leur déplacement, les deux ministres se sont ensuite rendus dans des PME microtechniques locales, dont l’entreprise Cryla, fabricant de composants pour l’aéronautique et le médical qui investit dans un nouveau site de production à Besançon.

H.A.

miss.dom

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Mathieu SLOL
Jeu, 14 Décembre 2017 18h30
Maison de l'environnement de Franche-comté - Besançon
Jeu, 14 Décembre 2017 20h00
SALLE BATTANT 48 rue Battant - 25000 Besançon - Besançon
Jeu, 14 Décembre 2017 20h30
HABITAT JEUNES LES OISEAUX - Besançon
Ven, 8 Décembre 2017 0h00 - Ven, 15 Décembre 2017 0h00
19 rue Alain Savary, Besançon TEMIS - Besançon
© DR
Ven, 15 Décembre 2017 20h30
2 Place du Théatre besançon - Besançon