Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Mimotec : un laser contre la contrefaçon...

En exposant la face diffractive avec un faisceau laser, il est possible de faire réfléchir un motif quelconque, Ici sur une roue dentée réalisée en technologie UV LIGA ©roman - cliquez sur l'image pour agrandir
©roman - cliquez sur l'image pour agrandir
Andrian Häubi de Mimotec SA explique que la technologie UV Liga n'a pas été copiée depuis 15 ans. ©roman - cliquez sur l'image pour agrandir
micron d'or 2012

La société suisse a mis au point en lien avec l'école d'ingénieur du Locle un procédé simple qui permet à de grandes marques d'intégrer des informations cachées dans la structure même d'un produit : une montre, un flacon de parfum, des lunettes. Ces informations, un logo ou un texte, peuvent être uniquement lues par un laser sur une longueur d'onde que seul le client  ou le douanier connait. imparable pour démêler le vrai du faux. Pour cette innovation, Mimotec SA a reçu un micron d'or lors du salon Micronora de Besançon. 

Publicité

La contrefaçon est un véritable fléau, notamment pour les sociétés de luxe dans les secteurs de l'horlogerie, la parfumerie, la lunetterie. Installée à Sion, en suisse, Mimotec SA a développé une solution anticontrefaçon. "Les petites pièces que nous concevons depuis 15 ans avec notre technologie UV Liga n'ont jamais été copiées. Trop couteux pour les contrefacteurs. L'idée était donc de pouvoir inscrire sur la surface de nos produits une sorte de code (texte, logo) que seul un laser peut déchiffrersur une longueur d'onde donnée..." explique Adian Häubi, de Mimotec SA. 

Concrètement, le laser cible la pièce sur une surface qui contient les microstructures diffractives et va projeter une inscription. "Nos composants sont infalsifiables à moins d'y investir plusieurs années de recherche et des dizaines de millions d'Euros, ce qui n'est pas dans l'intérêt des faussaires." 

Facilité d'utilisation

Cette méthode permet d'identifier directement le produit sans passer par de lourdes bases de données, par exemple avec les codes à bulles livrées dans certaines montres (système carte de crédit). L'acheteur, les détaillants et les services douaniers peuvent vérifier facilement avec cette technologie l'authenticité d'un produit. Il suffit d'un pointeur laser pour faire diffracter un logo, n° de série, etc.

Mimotec a déposé le brevet de cette technique le 5 juin 2012 et devrait dans les mois et les années venir compliqué la tâche des faussaires. Une innovation qui lui a valu de remporter un Micron d'or 2012 ! 

Damien

Votre météo avec

Evénements de Besançon

©Alexane Alfaro
Mer, 13 Décembre 2017h
FRAC Franche-Comté (Cité des Arts) - Besançon
W. Guillet
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
Maison de l'environnement de Franche-comté - Besançon
© d poirier
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
PLACE GRANVELLE - Besançon
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
CRIJ FRANCHE-COMTÉ - Besançon
Mer, 13 Décembre 2017 14h00 - 17h00
MAISON DE L'ARCHITECTURE - Besançon