Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Mobilisation contre la progression de la rougeole

Seule protection contre la rougeole: la vaccination ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
La semaine européenne de la vaccination aura lieu du 26 avril au 2 mai 2011 : la Franche-Comté se mobilise contre la rougeole et pour promouvoir le geste vaccinal. Cet événement se déroule dans toute l’Europe et concerne une centaine de pays dans le monde.

Publicité

Organisé à l’initiative de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), cette Semaine est coordonnée en France par le Ministère chargé de la Santé et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes).

En Franche-Comté, première région française à avoir organisé cet événement, l’Agence régionale de santé et l’Assurance maladie en assurent le pilotage. Elle a pour objectif d’aider les Francs-Comtois à mieux comprendre les bénéfices individuels et collectifs de la vaccination pour se protéger contre certaines maladies infectieuses, notamment la rougeole. Elle est aussi l’occasion pour chacun de faire le point sur ses vaccinations et de les mettre à jour.

La rougeole priorité vaccinale 2011 en Franche-Comté du fait de la progression inquiétante de l’épidémie de rougeole, la France a de nouveau choisi la vaccination contre la rougeole comme priorité 2011 : 600 cas de rougeole déclarés à l’InVS en 2008, 1500 en 2009, plus de 5 000 cas en 2010, plus de 3400 cas notifiés sur les deux premiers mois de l’année 2011.

Dans la région, entre le 1er avril 2010 et le 31 mars 2011, il y a eu 488 signalements de rougeole à l'ARS dont 63 personnes hospitalisées. Le Jura est particulièrement touché avec, sur la même période, 268 personnes concernées par la rougeole, dont 19 ont été hospitalisées.

En 2010, la Franche-Comté était la troisième région française la plus touchée par la vague épidémique. Au cours des derniers mois (d'octobre 2010 à février 2011), notre région présente le taux d'incidence le plus élevé après Rhône-Alpes.

Cette épidémie est la conséquence d’un niveau insuffisant de couverture vaccinale en France : 82% des personnes ayant eu la rougeole en 2010 n’étaient pas vaccinées et 13% n’avaient reçu qu’une dose de vaccin. Cette infection ne touche pas que les enfants : elle atteint aujourd’hui les bébés (moins de 1 an) et les jeunes adultes (en 2010, plus de la moitié des malades avait plus de 14 ans).

Cette maladie, considérée encore à tort comme bénigne, peut avoir des conséquences graves : pneumonies et encéphalites (avec handicap irréversible), pouvant conduire à des hospitalisations (un cas sur 3 en 2010), voire des décès. Alors que cette infection a disparu dans certains pays, elle touche encore 20 millions de personnes chaque année dans le monde. La solution pour interrompre cette épidémie est pourtant simple : la vaccination avec deux doses, pour les personnes âgées de 1 à 31 ans.

Des actions pour promouvoir le geste vaccinal auprès des petits et des grands, avec le concours actifs de tous les soignants Depuis le début de l'épidémie en Franche-Comté (septembre 2010), l'Agence régionale de santé a sensibilisé l'ensemble des médecins généralistes et pédiatres libéraux avec l'envoi d'un mémento rougeole. Par ailleurs lors de sessions de formation médicale continue, l'Agence est intervenue sur ce sujet et a rappelé l'importance du geste vaccinal.

Pour la Semaine de la vaccination 2011, de nombreuses actions sont programmées en région.
redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille