Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Mobilisation contre la suppression d’une classe au collège

©dp - cliquez sur l'image pour agrandir
Les parents d’élèves du collège Pierre Vernier à Ornans ont boycotté le conseil d’administration de l’établissement pour s’opposer à la suppression d’une classe à la rentrée alors que les effectifs augmenteront de 7%.
Les parents d’élèves ont été suivis par le corps enseignant et les élus du canton.

Publicité

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:10.0pt; mso-para-margin-left:0cm; line-height:115%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

Le collège d’Ornans est l’un des premiers à se mobiliser dans le département contre la Dotation Horaire Globale (DHG) prévue à la rentrée. Dans une lettre à l’inspectrice d’Académie, l’équipe éducative du collège s’est dit « abasourdie par la dotation allouée […] Nous accueillerons l’année prochaine 7% d’élèves en plus alors que nous observons une croissance de la DHG de 2,8% seulement ».

Concrètement, la quatrième « troisième » serait supprimée portant alors à 30 le nombre d’élèves par classe à la rentrée. Les parents d’élèves craignent des conditions d’enseignement dégradées pour des élèves qui passeront le Brevet.

Le corps enseignant est d’autant plus dubitatif que le collège est doté d’un internat d’excellence et de réussite éducative dont l’effectif devrait passer de 10 à 20 élèves en septembre prochain.  Il accueille des élèves ayant besoin d’un encadrement et d’un suivi spécifique pour leur scolarité.

Autre interrogation des professeurs : « Comment mettre l’accent sur l’enseignement des langues comme le préconise M. Luc Chatel, lorsque nos élèves de 3e seront plus de 30 en cours d'espagnol. »

Les parents et les enseignants qui ont reçu le soutien de Jean-François Longeot, maire d’Ornans,  réclament 40h d’enseignement supplémentaire par semaine. Ils se disent prêts à mener d’autres actions s’ils n’obtiennent pas satisfaction.

Damien

Votre météo avec

Evénements de ornans