Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Modem : Gérard Faivre mis à l'écart par Paris

Gérard Faivre ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Les instances parisiennes du Mouvement Démocrate ont finalement décidé d’évincer Gérard Faivre à la suite de la dissidence qu’il a organisée en Franche-Comté lors de la nomination de Christophe Grudler comme tête de liste régionale du parti de François Bayrou en mars dernier.

Publicité

Selon Philippe Gonon, Marc Fesneau, secrétaire général du Modem, a informé par mail chaque adhérent franc-comtois des décisions prises par le bureau exécutif national du Mouvement Démocrate concernant l'Union régionale de Franche Comté et la fédération du Doubs.
 
« Il a été décidé de placer le département du Doubs, sous l'administration provisoire du siège national et de ce fait l'ensemble des instances départementales sont suspendues (présidence, bureau, Conseil départemental...) et par voie de conséquence l'union régionale n'est plus effective », a expliqué Marc Fesneau en précisant que « cette mesure provisoire n'a qu'un seul objectif : réconcilier, rassembler pour reconstruire une force politique puissante dans le Doubs et en Franche-Comté ».
 
Le Modem, avec un piètre score, n’avait pas eu d’élu aux régionales. Christophe Grudler, conseiller général du Territoire de Belfort, avait été désigné comme tête de liste avec 66,67% des voix des militants.

Sa nomination, fortement souhaitée par Paris, avait suscité une vive polémique et profondément divisé le Modem franc-comtois.
 
redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille