Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Moins de lycéens en Franche-Comté en 2020

À la rentrée 2007, 41000 lycéens francs-comtois étaient scolarisés dans un lycée relevant de l’Éducation nationale. À l’horizon 2020, ils devraient être entre 37000 et 41000. Les établissements de la région pourraient perdre par conséquent jusqu’à 4 000 élèves en treize ans.

Publicité

C’est ce que révèlent les résultats de l’étude sur les projections de lycéens en Franche-Comté à l'horizon 2020 que vient de publier la Direction régionale de l'Insee à Besançon, expliquant cette baisse du nombre de lycéens par des raisons démographiques. En 2007, 93% des lycéens avaient entre 15 et 19 ans.

Or, le nombre de jeunes de cet âge devrait diminuer de 6% entre 2008 et 2013, puis augmenter ensuite pour retrouver, en 2020, le niveau atteint en 2007. Les effectifs scolaires sont également liés à l’évolution des taux de scolarisation. Depuis 1997, les taux de scolarisation des jeunes âgés de 15 et 16 ans augmentent mais sont en baisse pour les plus âgés, en raison d’une orientation plus fréquente vers l’apprentissage et les formations agricoles. Entre 1997 et 2007, le poids des lycéens domiciliés et scolarisés en Franche-Comté, relevant de l’Education nationale passe ainsi de 82 à 76%.

Deux scénarii

Pour estimer les évolutions de population scolarisables dans les lycées francs-comtois, deux scenarii sur les taux de scolarisation ont été retenus par l’Insee. Le premier repose sur une stabilité de ces taux. Dans ce cas, seule la démographie aurait un impact sur les évolutions d’effectifs entre 2007 et 2020. Ce scenario conduit aux baisses les plus faibles.

Le deuxième scenario, dit tendanciel, prolonge la tendance observée ces dernières années et confirme l’orientation de plus en plus fréquente vers l’apprentissage et les lycées agricoles. Selon cette hypothèse, la diminution du nombre de lycéens relevant de l’Education nationale serait plus importante. Entre 2007 et 2012, la Haute-Saône serait le département franc-comtois le plus touché par la baisse du nombre de lycéens (-10%) et le Territoire de Belfort celui qui perdrait le moins d’élèves. Dans le Doubs, la diminution s’estomperait vers 2011 et dans le Jura entre 2013 et 2015. Entre 2012 et 2020, selon l’hypothèse de stabilité des taux de scolarisation, l’évolution du nombre de lycéens s’inverserait dans tous les départements francs-comtois.

La Haute-Saône gagnerait ainsi 8% de lycéens. En revanche, selon le scénario tendanciel, les lycées relevant de l’Education nationale perdraient de nouveau des élèves dès 2018, à l’exception des établissements situés en Haute-Saône. Après 2020, la baisse serait effective dans tous les départements de la région.
 
miss.dom

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille