Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Monument à l'évasion de Patrick Bernier et Olive Martin à la Saline Royale

© Marc Cellier - cliquez sur l'image pour agrandir

A découvrir pendant tout l'été, une installation artistique pensée autour d'un moment de l'histoire de la Saline lorsqu'elle fût utilisée comme camp d'enfermement pour les nomades pendant la 2e guerre mondiale.

Publicité

Pour la saison culturelle 2014 “Citoyen du monde”, la Saline royale d’Arc-et-Senans a choisi d’inviter l’association Intermèdes Géographiques. Nous avons ainsi proposé à Patrick Bernier et Olive Martin d’imaginer une oeuvre en lien avec son passé comme camp d’enfermement des Tsiganes pendant la seconde Guerre mondiale.

Que pouvons-nous tirer comme enseignement de l’internement des “nomades” à la Saline d’Arc-et-Senans en 1941-1943 ? Sans doute qu’il n’est pas un mur qui ne puisse être un jour une offense à la liberté, et qu’à l’instar des normes de sécurité qui protègent les visiteurs des risques accidentels, des mesures garantissant chacun contre un enfermement arbitraire devraient accompagner tout mur érigé”. Les “échelles de sûreté” proposées par Patrick Bernier et Olive Martin remplissent cet office prosaïque et
politique autant qu’elles invitent poétiquement à l’évasion.


... à l’aide d’une échelle de fortune faite de branches de tilleuls et de fils de fer..."Monument à l’évasion".

Installation à découvrir jusqu’au 5 octobre 2014.


A chacune des échelles sont associés des flash QR codes qui renvoient à un récit audio. Si vous ne possédez par de mobile nouvelle génération, vous pouvez en emprunter à l’accueil de la Saline,ou retrouver ce parcours sonore sur notre site web : www.intermedgeo.com

intermedgeo