Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Moscovici: la baisse du chômage doit intervenir "rapidement"

©roman - cliquez sur l'image pour agrandir

Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici a estimé lundi 27 janvier 2014 que la France allait mieux mais qu'il fallait désormais que la baisse du chômage intervienne rapidement, ce qui doit passer par une consolidation de la croissance.

Publicité

Interrogé sur France Info, en amont de la publication en soirée des chiffres de l'emploi pour décembre, M. Moscovici a relevé que "sur l'année 2013, il y a eu une décélération très nette et l'inversion de la courbe du chômage a été entamée".
"La France va mieux. Il y a maintenant cette amélioration de la situation de l'emploi, une croissance qui repart mais il faut faire plus", a poursuivi le ministre.
Selon lui, "ce qui compte (...), c'est la direction et c'est le résultat. Evidemment il faut que ça aille maintenant rapidement (...) mais ça passe par une croissance qui soit consolidée".
Le ministre de l'Emploi Michel Sapin, interrogé dimanche sur l'inversion de la courbe du chômage promise par François Hollande pour la fin 2013, avait pour sa part évoqué "une situation de stabilisation".
M. Moscovici a assuré que la baisse du chômage restait "l'objectif premier du gouvernement et du président de la République. C'est la raison même d'ailleurs pour laquelle le pacte de responsabilité a été lancé" début janvier.

Car la création d'emplois passe, selon lui, par une "chose fondamentale: il faut que les entreprises retrouvent confiance, investissent davantage, aillent de l'avant".
La "seule finalité" du "grand compromis économique et social" proposé par François Hollande "c'est la croissance pour l'emploi, c'est l'emploi par la croissance", a-t-il souligné.
Le ministre, rappelant la prévision de croissance de 0,9% pour 2014, a reconnu que "si on veut avoir une situation de l'emploi qui s'améliore fortement, il faut aller au-delà" et pour cela, "il faut que les entreprises reprennent confiance pour investir davantage et pour embaucher davantage".

(Source : AFP)

Anonyme

Votre météo avec

Evénements de paris