Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Mulhouse: ouverture du procès de Gaz de France après 19 morts dans une explosion en 2004

©DR - cliquez sur l'image pour agrandir
Le procès de Gaz de France, poursuivi pour homicides et blessures involontaires après la mort de 19 personnes soufflées par une explosion due à un fuite de gaz, fin 2004 à Mulhouse, s'est ouvert ce lundi.

Publicité

L'explosion, la plus meurtrière depuis 30 ans dans un bâtiment d'habitation, avait eu lieu le 26 décembre 2004, rue de la Martre à Mulhouse où un immeuble HLM de quatre étages avait été soufflé.
GdF qui comparait en tant que personne morale devant le tribunal correctionnel de Mulhouse ne nie pas sa responsabilité dans la fuite de gaz.
 
Jean-François Cirelli, alors PDG de Gaz de France, a réaffirmé dimanche à la veille du procès qu'une fissure sur une canalisation en fonte grise, dite cassante, «est à l'origine de l'explosion».
 
Actuel vice-président de GDF Suez, il a indiqué que GdF procédait à cette époque au remplacement, achevé fin 2007, des canalisations de fonte grise. «Il est clair que cette conduite en fonte grise, répertoriée sur les plans, aurait dû être remplacée. Elle n'a pas été enlevée, c'est une erreur tragique, qui relève d'une responsabilité de l'entreprise», a-t-il estimé.
 
redaction

Votre météo avec