Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

'Ndrangheta : 16 arrestations en Italie après une enquête helvético-italienne

Police (photo d'illustration) ©léon Gama - cliquez sur l'image pour agrandir

Les autorités italiennes ont arrêté 16 personnes, dont deux Suisses, soupçonnées d'être membres ou de soutenir la 'Ndrangheta, "Seize personnes, dont deux Suisses, ont été arrêtées en Italie par les autorités italiennes qui mènent une enquête sur cette organisation criminelle", a déclaré à l'AFP le coordinateur des affaires du procureur général, Francesco Maltauro. 

Publicité

Les deux Suisses sont domiciliés en Suisse mais ont été arrêtées en Italie. La nationalité des 14 autres personnes détenues par les autorités italiennes n'a pas été rendue publique.

Ces arrestations font suite à une "demande d'entraide" adressée par l'Italie aux autorités suisses, a indiqué M. Maltauro. Il a ajouté que "dix à vingt personnes étaient encore sous enquête en Suisse", refusant de donner plus de précisions. Au nom du secret de l'instruction, le procureur général suisse ne voulait pas rendre publiques les arrestations, mais il a finalement décidé de le faire à la suite des révélations faites par les autorités italiennes sur cette affaire.

Dans un communiqué publié lundi, le procureur général de la Confédération explique que "les enregistrements vidéo publiés par les autorités italiennes ont été tirés des enquêtes menées en Suisse par le ministère public de la Confédération (procureur général)"

Le procureur général suisse dirige depuis plusieurs années une enquête pénale contre diverses personnes soupçonnées d'être membres ou de soutenir la 'Ndrangheta, mafia calabraise, car Berne a constaté que "depuis des années, des membres présumés de ce groupe (...) vivent en Suisse et opèrent à partir de ce pays principalement en Italie". Dans ce cadre, la Suisse collabore étroitement avec les autorités italiennes, à travers un groupe commun d'enquête ("squadra comune"). Depuis 2010, les organisations criminelles originaires d'Italie font l'objet d'analyses approfondies en Suisse. Les résultats obtenus jusqu'ici montrent que des membres présumés de différentes organisations mafieuses italiennes séjournent en Suisse, avec une tendance à la concentration dans les régions frontalières avec l'Italie et l'Allemagne. Selon l'Office fédéral de la police suisse (Fedpol), la 'Ndrangheta est un groupe qui représente une menace particulière pour la Suisse en raison de sa structure très complexe et cloisonnée. Ces unités de la mafia calabraise en Suisse sont particulièrement actives dans le trafic de cocaïne, le banditisme, le trafic d'armes, la criminalité économique et l'extorsion de fonds avec violences.

(Source : AFP)
Alexane

Autres faits divers

15 décembre 2017 à 20:32
14 décembre 2017 à 18:46
13 décembre 2017 à 10:57

Votre météo avec

Evénements de Suisse