Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Niche fiscale sur la scolarisation dans le secondaire : Moscovici ouvre une porte à son maintien

Pierre Moscovici ©roman - cliquez sur l'image pour agrandir

Lors des journées parlementaires PS à Bordeaux, ce mardi 24 septembre 2013, le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, a ouvert la porte à un maintien de la niche fiscale des élèves scolarisés au collègue et au lycée, réclamé par nombre de parlementaires du Parti Socialiste.

Publicité

Le gouvernement avait annoncé ces derniers mois qu'il voulait revenir sur cette niche fiscale dont bénéficiaient les familles d'enfants scolarisés dans le secondaire ou l'enseignement supérieur. Cette décision était critiquée par nombre de parlementaires PS qui souhaitent un geste sur le pouvoir d'achat.

"C'est une niche fiscale, tout ça s'inscrit dans un mouvement d'enrichissement, de justice sociale des bourses pour les étudiants", a d'abord souligné M. Moscovici aux journées parlementaires PS à Bordeaux. Mais, a-t-il enchaîné, "il faut rappeler, car c'est important pour le Premier ministre, Bernard Cazeneuve (ministre du Budget) et pour moi, qu'il y a un dialogue avec les groupes parlementaires qui se tiendra pendant les discussions" sur le budget 2014 au Parlement. "Nous sommes à votre disposition !", a lancé M. Moscovici aux députés et sénateurs socialistes.

"On a bien compris, la porte est ouverte !", a commenté à la tribune le député PS Thomas Thévenoud, membre de la commission des Finances.

(source : AFP)

miss.dom

Votre météo avec

Evénements de pays de montbéliard