Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Nicolas Sarkozy à Vesoul : les grandes lignes de son intervention en Franche-Comté

© - cliquez sur l'image pour agrandir
Le Président de la République a annoncé que l’Etat allait mobiliser "beaucoup d’argent" pour la filière automobile et fait allusion à plusieurs sujets d’actualité comme les bonus des dirigeants des banques ou la fermeture de la gare Saint Lazare mardi à Paris.

La visite présidentielle a mobilisé environ 400 manifestants : lycéens, élus et salariés de PSA contre la politique du gouvernement.

Publicité


Automobile : « on vous aidera de toute nos forces mais on se battra pour que des sites de l’identité française soient préservés »
 
C’est du donnant-donnant : Le Chef de l’Etat  avait déjà déclaré que l’Etat soutiendrait les constructeurs automobiles mais à la condition que les emplois restent en France et que les grands groupes ne délocalisent pas leurs productions afin de garder les usines en France. « Nous allons avoir des discussions » a-t-il déclaré à  Christian Streiff, le patron de PSA. Délocaliser pour vendre ailleurs, oui mais délocaliser pour vendre en France, « c’est plus difficile à accepter »  
Pour Nicolas Sarkozy, la baisse de compétitivité de 30 % par rapport à l’Allemagne depuis 2000 est due aux 35 heures.  

Banques
 : Oséo pourra garantir jusqu’à 90 % les prêts des petites et moyennes entreprises

La banque publique Oséo d’aide aux PME pourra garantir 90 % des prêts contracté contre un maximum de 70 % actuellement. Avec le plan de relance, la banque peut garantir 4 milliards d’euros en plus des 5 milliards promis en octobre.
Par ailleurs, Nicolas Sarkozy demande aux dirigeant des banques de suspendre a "part variable" de leurs rémunérations sur les résultats de 2008, en contrepartie du soutien financier que l'Etat leur a apporté. En clair : pas de bonus pour les patrons de banque. « C’est la moindre des choses » Si les  recommandations des codes éthiques du Medef et de l’Afep (l'Association française des entreprises privées)  n’étaient pas appliquées (pas plus de deux ans de rémunération en cas de départ contraint), Nicolas Sarkozy a promis de légiférer en cas de besoin.

Fermeture de la gare Saint-Lazare : « Sud Rail irresponsable »

« Choqué de voir les images de gens qui n'y étaient pour rien pris en otage » par la grève mardi, le Chef de l’Etat a déclaré qu’il « ne laisserai pas ces comportements irresponsables dégrader l'image du service public […] Il convient de ne pas associer ce comportement irresponsable avec l'attitude, elle, responsable des syndicats »

Damien

Votre météo avec

Evénements de haute-saone