Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Nouveaux jours de chômage chez PSA Sochaux en janvier

© - cliquez sur l'image pour agrandir

La direction de PSA Peugeot Citroën prévoit de nouvelles journées de chômage en janvier pour ses sites de production en France, notamment pour Rennes et Sochaux  ont indiqué vendredi des sources syndicales. Sur le site de Sochaux, la production sera arrêtée du 20 décembre au 7 janvier inclus

Publicité

La CGT a dénoncé dans un communiqué l'attitude de la direction, qui "annonce du chômage et des sureffectifs" d'un côté, et consulte le comité d'établissement "pour faire travailler le dimanche en heures supplémentaires" de l'autre.

La production de PSA Peugeot Citroën dans l'Hexagone a continué de baisser au troisième trimestre, selon des chiffres publiés début novembre par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). La production de voitures particulières et de véhicules utilitaires légers a reculé de 5,2% à 234.214 unités chez PSA.

Sur le site de Sochaux, la production sera arrêtée du 20 décembre au 7 janvier inclus, a-t-on appris de sources syndicales. Les salariés subiront deux jours de chômage technique en décembre (les 20 et 21) et trois autres en janvier (les 3, 4 et 7), selon la CGT. Ils poseront des jours de congés dans l'intervalle.

Ailleurs en France...

L'usine de Mulhouse, après trois jours de chômage programmés pour décembre, renouera avec des samedis supplémentaires en janvier grâce au rebond des ventes de deux de ses modèles, les C4 et DS.

En région parisienne, à l'usine de Poissy (Yvelines), trois jours d'arrêt sont prévus en décembre pour la ligne de production de la 208, alors qu'au contraire deux samedis supplémentaires sont programmés pour les lignes de montage de la C3 et la DS3, selon la même source. Janvier devrait apporter un  jour chômé de plus sur la 208. 

A Rennes, six jours de chômage sont prévus en décembre sur les lignes de production de la C5 et la 508, puis sept jours en janvier, en raison d'un marché automobile atone, selon Michel Bourdon, représentant CGT. Par ailleurs, deux jours de chômage sont prévus en décembre pour la production de la C6, qui s'arrête définitivement le 19 décembre, selon la même source, précisant qu'environ 1.234 personnes travaillent sur ces lignes de production. Les quelque 250 salariés travaillant sur la C6 seront ensuite intégrés aux autres lignes de production de Rennes, a précisé M. Bourdon.

(source : AFP)

Damien

Votre météo avec

Evénements de sochaux