Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

"Foreign", l'histoire d'un juif errant racontée dans un opéra rock

Ivan Jacquin, concepteur, compositeur, interprète de Foreign ©DR - cliquez sur l'image pour agrandir

Auteur, compositeur, interprète, mais aussi chanteur, pianiste, claviériste, percussionniste... Non, nous n'allons vous parler d'un homme-orchestre mais de Ivan Jacquin, un dolois de 41 ans habitant vers Besançon, et qui a décidé de créer un opéra rock, "Foreign" avec 40 autres artistes. L'histoire d'un juif errant inspirée de celle de Jean d'Ormesson...

Publicité

maCommune.info : Pourquoi créer un "opéra rock" ?

I-J : "J'ai ce projet dans la tête depuis mes années de lycée, mais plus précisément lorsque j'ai lu lorsque j'avais 15-16 ans Histoire du juif errant de Jean d'Ormesson qui m'a réellement passionné, tellement passionné que j'ai composé trois chansons instrumentales à l'époque sur mon synthé et qui sont restées intactes jusqu'à ce que je décide il y a deux ans de me mettre enfin à l'oeuvre pour créer La symphonie du juif errant... J'ai toujours composé en mélangeant mes influences musicales, comme mes goûts sont assez larges, je me suis dit que faire vivre le rock et même le metal avec de la musique classique, du folk, des instruments ethniques et des voix de différents horizons n'auraient place que sur un projet type opera-rock...

Foreign est donc un projet musical regroupant près de 40 artistes de tous horizons et n'est pas une comédie musicale, c'est une fusion entre musique rock et musique classique, avec des éléments médiévaux, folk, metal, celtiques, world... Ce n'est pas un spectacle mais un projet studio CD. Après, rien n'est fermé, si le projet marche et si un producteur veut étudier une éventuelle mise en scène, pourquoi pas... L'avenir nous le dira..."

mC : Quel est l'objectif de ce projet ?

I-J : "L'objectif est bien sûr de faire enfin connaître ma musique au plus grand nombre et d'allier autant de talents sur un même travail, aussi différents soient-ils dans leurs disciplines respectives... une aventure humaine et musicale en quelque sorte..."

mC : Quand ce projet a-t-il débuté ?

I-J : "Il a concrètement débuté fin 2012, quand j'ai commencé à en parler à des musiciens avec qui je joue et qui ont tout de suite accepté de participer à l'aventure.. J'ai relu au préalable le bouquin de d'Ormesson et d'autres sur le mythe du juif errant, Eugène Sue, Stefan Heim, Alexandre Dumas, Guillaume Apollinaire et ai façonné ma propre relecture du sujet."

 mC : Êtes-vous seul à la tête de cet opéra ?

I-J : "Je suis auteur et compositeur à 100 % de toutes les musiques et textes, je m'occupe d'enregistrer les artistes dans mon home-studio mais je suis épaulé par Olivier Gaudet, grand guitariste (avec qui je joue dans Psychanoïa et qui a travaillé dans le son au Transbordeur à Lyon pendant quelques temps) et qui va s'occuper un peu plus que moi de l'aspect financier, recherche de budget, mixage.. un co-producteur en quelque sorte... Il y a aussi Jeannick Valleur, ma chère et tendre, qui va plancher sur l'artwork du livret et de la pochette du CD et qui gère l'association Katalpa qui régit nos groupes de musique. Enfin, Jérôme Perrier nous fera l'honneur d'enregistrer chez lui en Saône-et Loire une petite partie des musiciens, tel le choeur de 14 personnes, le narrateur et mes parties de piano sur un vrai piano et d'orgue sur un CX3 avec cabine Leslie.."

mC : Que va-t-on voir, écouter... dans votre opéra rock ?

I-J : "Foreign est composé de 13 chansons, assez différentes les unes des autres car elles correspondent au voyage et aux pays que traverse le juif errant, là où il est actif ou passif.. une osmose entre musiciens rock, artistes folk et classiques, une homogénéité entre guitares batteries, piano, violons, hautbois, cuivres et d'autres instruments plus exotiques (dulcimer, low whistle, doudouk, sitar indien, harpe...). Pour le second volet, j'envisage même de faire jouer un orchestre symphonique entier."

mC : Pourquoi le nom de "Foreign" ?

I-J : "Foreign veut dire Etranger en anglais et il me semble propre au destin du Juif Errant, de par sa condition qu'il fuit sans cesse et n'appartient à aucune terre..."

mC : Ce sera en anglais ou en français ?

I-J : "En Anglais car le style rock symphonique s'y prête mieux, il y a aussi une partie de choeur qui sera chanté en latin..."

mC : Racontez-nous un peu l'histoire de cet opéra...

I-J : "L'histoire se déroule de l'an 33 à nos jours, là où tout a commencé, lorsque Jésus sur son chemin de croix s'arrête devant l'échoppe de Ahasverus, simple cordonnier et lui demande un peu d'eau avant de se faire crucifier. Ahasverus, par cruauté et jalousie (car amoureux en secret de Marie-Madeleine) lui refuse cette dernière volonté. Jésus alors lui dit : « je marche à ma mort certaine, toi tu marcheras sans t'arrêter, jusqu'à la fin des temps ». La malédiction divine prend forme et pendant 2000 ans il est condamné à errer dans notre monde, sans attache, sans espoir de mourir un jour. Immortel donc, il deviendra rebelle avec Barabbas, espion romain à la solde de Poppée, qui deviendra femme de Néron, il combattra la religion judéo-chrétienne par esprit de vengeance et colère, il sera enfermé pendant de longues années par Hephtalia, une impératrice du Caucase et magicienne qui désire le secret de l'immortalité, car elle croit qu'il est le Christ incarné ; il s'assagira un peu en devenant Xuanzang, philosophe chinois, puis désespèrera de ne pas mourir en Espagne, rencontrera des personnages historiques, sera peint dans des tableaux de maître, écrit dans des livres perpétuant le temps et aimera comme un fou Medeïvel, une princesse qui en mourant le laissera dans la pire des souffrances. Tout au long de son errance il sera accompagné par sa conscience Ahasver ou son double schizophrène, une nymphe Nymphelys qui le suit comme son ombre et Lady Jane, apparition troublante qu'il prend pour le fantôme de Marie-Madeleine.. Tout cela sous le couvert du choeur mixte qu'on appelle les Sirènes du temps et d'un ménestrel un peu fou qui narrera comme pour lui-même les pérégrinations de cet homme maudit... Foreign part I s'arrête vers l'an 1100, dans les pays arabes."

Combien êtes-vous dans la troupe de l'opéra rock ?

Foreign n'est pas une comédie musicale, ni un spectacle costumé, c'est un opera-rock musical, donc uniquement un projet studio qui sortira en CD.... Pour les personnages incarnés par le narrateur, les chanteurs et chanteuses, dont je fais partie car je suis le juif errant, nous sommes onze, quatorze choristes et une dizaine d’instrumentistes.

Comment financez-vous ce spectacle ?

I-J : "Côté financement, nous recevons des dons de particuliers et d'entreprises qui souhaitent participer à la réalisation du CD, et nous avons mis en place un système de participation, une sorte de précommande de l'album, via ulule.com où tous les donateurs seront récompensés selon leurs mises. Badges, affiches, morceaux en mp3, l'album avec leur nom sur le livret, précommande du second volet qui verra le jour entre 2015 et 2016, rencontre avec moi-même... Le temps est compté, nous avons jusqu'au 7 mars pour récolter plus de 2500 euros, je profite donc de cette interview pour lancer un appel aux dons... C'est ici : http://www.ulule.com/foreignrockopera"

mC : Quand sortira Foreign ?

I-J : "Le CD sortira si tout va bien courant septembre 2014, nous sommes très fiers de notre travail à tous, et je remercie tous les participants de leur talent, et leur enthousiasme à travailler avec moi.... Maintenant, tout reste à faire pour faire connaître Foreign au grand public... Nous avons besoin de beaucoup de promotion…"

Alexane

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Dim, 17 Décembre 2017 10h30 - 13h30
Ma Naturo Cuisine 97 grande rue 25000 Besançon - Besançon
Dim, 17 Décembre 2017 14h30
Citadelle de Besançon, Musée de la Résistance et de la Déportation - Besançon
Dim, 17 Décembre 2017 16h00
BESANCON - Eglise des Chaprais - BESANCON
Ensemble Sopralti
Dim, 17 Décembre 2017 17h00
20 rue Megevand à Besançon - Besançon
Lun, 20 Novembre 2017 9h00 - Dim, 17 Décembre 2017 18h00
Café MORAND - Besançon