Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Orange : la CGT dénonce des managers mis "sous tension" à Belfort

©dr - cliquez sur l'image pour agrandir
La CGT a dénoncé jeudi les méthodes de management de la direction de France Télécom-Orange après la découverte d'un mail d'un responsable du centre d'appels Orange de Belfort appelant à mettre "sous tension les managers".

Publicité

"J'aimerais qu'on reparle de cette action pour qu'on mette sous tension les managers sur le business ce mois-ci, rapidement, car le retard s'accumule", indique le responsable dans son courriel dont l'AFP s'est procurée une copie.

La copie de ce mail a été retrouvée sur une imprimante par un salarié du site, a indiqué Sabine Verdant, responsable départementale CGT du Territoire-de-Belfort et salariée d'Orange.

"Après la vague de suicide chez France Télécom à partir de 2008, la direction avait assuré qu'elle prendrait davantage en compte l'humain et que les méthodes de management seraient basées sur l'humain et non sur les chiffres", a-t-elle déclaré.

"Mais sur le terrain, on voit bien que rien n'a changé. Ce mail en est la preuve", a ajouté Mme Verdant. Les syndicats vont demander des explications à la direction sur ce sujet lors d'un Comité d'entreprise national le 6 octobre à Paris, a-t-elle affirmé.

La direction régionale de France Télécom à Besançon a réfuté toute mise sous pression des managers, affirmant que cette phrase avait été "sortie de son contexte".

"Lors du dernier CHSCT, l'inspecteur du travail s'est dit satisfait de la situation des salariés sur le site de Belfort, où beaucoup d'actions sont mises en place pour le bien-être des salariés, comme la fête des mômes organisée sur place pour leurs enfants", a expliqué la direction.

Le centre d'appels Orange de Belfort compte 200 salariés dont 14 managers.

Mi-septembre, France Télécom-Orange avait affirmé être "en voie d'apaisement", un an après la présentation du "nouveau contrat social" destiné à lutter contre le mal-être des salariés dont au moins 64 s'étaient suicidés depuis 2008. Mais les progrès obtenus au niveau national tardent à prendre effet sur le terrain, avaient tempéré les syndicats.

(source: AFP)

redaction

Votre météo avec

Evénements de territoire-de-belfort