Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Outrage : la cour d’appel confirme la condamnation de Simone Levavasseur

La cour d’appel de Besançon a confirmé la condamnation de Simone Levavasseur en première instance à 300 € d’amende pour délit d’outrage à l’encontre du préfet de Haute-Saône. Elle a toutefois assorti la condamnation du sursis.

Publicité

Mme Levavasseur a décidé de se pourvoir en cassation.
 
Simone Levavasseur, militante syndicale, associative et membre des Verts, ancienne candidate Europe Ecologie lors des élections régionales, avait écrit en décembre 2007 au préfet pour protester contre l’arrestation d’une jeune femme géorgienne pour lui dire que « par de tels actes, il déshonorait la France ». « Il ne faut pas être profondément d’origine française pour ne pas le comprendre, ou bien être nostalgique de la période hitlérienne », avait-elle précisé.
  
Les Verts rappellent que « critiquer une politique nationale appliquée par un préfet relève de la liberté d’expression » et que « le délit d'outrage est un délit d'un autre âge » comme « la politique du gouvernement contre les étrangers est une politique d'un autre âge ».
redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille