Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Par Issy la sortie pour l’ESB F…

Handball (LFH)

Trouées défensivement en première mi-temps par une équipe francilienne bien plus forte, les handballeuses bisontines ont paru tellement impuissantes (29-35). Les play-downs sont désormais inévitables…

Publicité

Il y avait eu l’espoir contre Nice, mais aussi quelques promesses, malgré une inconstance chronique, contre Fleury. Ce mercredi soir, dans un Palais des sports très peu garni (un petit millier de personnes), on a surtout eu la désillusion… ou plutôt l’impuissance, à l’instar d’une Florence Sauval apparue bien triste et abattue sur son banc de touche. Il faut dire que ses joueuses n’ont rien fait pour la rassurer. Surtout dans cette première mi-temps fantomatique.

Menée d’entrée suite aux premières poussées de fièvre de l’internationale Goudjo (0-3, 3e), l’ESB F avait instauré son chemin de croix, à peine voilé par le seul retour ponctuel amorcé par une Popovic bien esseulée dans la bataille (4-4, 6e). La suite ? Un premier trou noir de six minutes, avec un 7-0 à la clé. Les mauvais choix offensifs bisontins donnant autant de munitions faciles à Issy, le rideau tombait déjà brutalement (4-11, 11e). A l’instar de Bruneau, les Doubistes décevaient et connaissaient un autre passage à vide remarqué. Cette fois, elles mettaient quelque huit minutes avant de trouver la mire (8-14, 16e puis 9-17, 24e). La messe était dite.

Les jeunes lèvent la tête

Avec son bras puissant, Stignate, l’autre joueuse visiteuse estampillée équipe de France, se chargeait de faire passer la barre des 20 buts à la pause (12-21, 30e). Un score suffisamment évocateur par rapport à des carences, heureusement estompées après le repos. Probablement sermonnées, les filles de Florence Sauval affichaient un peu plus de cœur, notamment via sa jeune garde qui faisait plaisir à voir. Frécon, notamment, étayait cette notion d’agressivité (21-26, 43e), alors que Brame, valeur sûre, s’arrachait au pivot (23-28, 47e).

Dans cette vaine course-poursuite, Besançon avait lâché ses dernières forces. On le ressentait avec l’énième poussée d’Issy, articulée autour du talent de Mordal, souvent à l’aise en montées de balle (23-33, 52e). Le score avait beau être réduit dans les dernières minutes, le nouveau revers, indéniable, place cette fois le club bisontin dans une configuration sans équivoque. Seul le maintien, via les play-downs, peut être visé. Et à ce niveau, une carte très importante sera abattue dimanche soir (20h) chez le voisin dijonnais…

ESB F - Issy Paris 29-35

Besançon. Palais des sports. Environ 1000 spectateurs. Arbitrage de MM. Klein et Rolland. Mi-temps : 12-21.
ESB F :
Les gardiennes : Gabriel 2/18 en 20’ (dont 0/1 aux penalties), Milenkovic 2/9 (dont 0/1 en 14’), Cziraky 5/17 (dont 0/4 en 26’).
Les marqueuses : Popovic 7/10 (dont 2/2), Frecon 6/9 (2/2), Godel 4/4, Pop-Lazic 2/3,  Lévêque 2/5, Alonso ¼ (1/2) puis Bruneau 3/9, Dupuis ½, Brame 3/3
Issy Paris :
Le gardiennes : Gadelha 6/23 (dont 0/2 en 30’), Attingre 5/17 (dont ¼ en 30’).
Les marqueuses : Lassource ¾, Zalewski 11/12 (6/6), Mordal 7/12, Goudjo 4/4, Stignate 7/10, Kpoze 0/1

Max_sports

Du même auteur

Votre météo avec

Evénements de Besançon

W. Guillet
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
Maison de l'environnement de Franche-comté - Besançon
© d poirier
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
PLACE GRANVELLE - Besançon
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
CRIJ FRANCHE-COMTÉ - Besançon
Mer, 13 Décembre 2017 14h00 - 17h00
MAISON DE L'ARCHITECTURE - Besançon
Jeu, 14 Décembre 2017h
3 avenue des Montboucons - Besançon