Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Parc des Glacis : le nouveau lieu de mémoire dédié aux combattants

Ousmane Sow et Jean-Louis Fousseret avant de dévoiler la statue ©hannah - cliquez sur l'image pour agrandir
©hannah - cliquez sur l'image pour agrandir
La statue "L'homme et l'enfant" ©hannah - cliquez sur l'image pour agrandir
Ousmane Sow. ©hannah - cliquez sur l'image pour agrandir
Inauguration du nouveau monument aux morts au parc des Glacis. ©hannah - cliquez sur l'image pour agrandir
Et de 2

L’artiste sénégalais Ousmane Sow, nommé citoyen d’honneur de la ville de Besançon, a procédé ce mardi 18 juin à l’installation d’une nouvelle statue, baptisée « L’homme et l’enfant » au sein du parc des Glacis. Le sculpteur a ainsi participé au projet du nouveau monument aux morts, inauguré le même jour.

Publicité

On s’en souvient, Ousmane Sow avait déjà réalisé une sculpture de Victor Hugo en 2002, pour la journée du refus de la misère et à la demande de Médecins du Monde. Celle-ci orne l’esplanade des droits de l’homme à Besançon. Et c’est non sans fierté, qu’il a donc inauguré hier la mise en place d’une deuxième de ses statues dans la capitale comtoise.

"Avoir deux sculptures dans une même ville est très rare", a t-il reconnu. "Seul Rodin en a fait de même à Paris je crois." Mais une longue amitié semble lier l’artiste à la ville. Il a été accueilli par la galerie de l’Espace dès 1994 pour une de ses premières expositions en France. Ousmane Sow ne cache pas d’ailleurs son attrait pour Besançon.

"La patte Ousmane Sow"

Or, cette fois, contrairement à la première sculpture, il s’agit plutôt d’un heureux destin. L’artiste qui ne répond généralement pas aux concours, préférant se consacrer à des commandes, a en effet choisi de participer au concours initié et remporté par le cabinet d’architecture parisien Faubourg 2/3/4, destiné à compléter un ensemble de trois sculptures déjà existantes pour le nouveau monument aux morts de Besançon. À l’insu du maire et de la ville.

Le jury a finalement sélectionné l’artiste. Et le maire de reconnaître une fois le choix fait : "j’ai fait remarquer que cela ressemblait à la patte d’Ousmane Sow." L’artiste dit, lui, avoir fait cette statue "pour Besançon".

Grande cérémonie d’inauguration

Installée sous un soleil de plomb, "à l’Africaine" d’après le maire, "cette statue est là pour les générations à venir. Elle marque la volonté de la ville de faire de ce lieu, un lieu de mémoire."

Le transfert du monument aux morts de Maurice Boutterin, de la gare au parc des Glacis, a été célébré comme il se doit. Un orchestre accompagnait la cérémonie d’inauguration. On a dévoilé les statues et procédé notamment à un lâcher de colombes. "Déplacer un monument aux morts est toujours compliqué mais ce projet a été voté à l’unanimité", a rappelé finalement Jean-Louis Fousseret.

Hannah

Votre météo avec

Evénements de Besançon

©Alexane Alfaro
Mer, 13 Décembre 2017h
FRAC Franche-Comté (Cité des Arts) - Besançon
W. Guillet
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
Maison de l'environnement de Franche-comté - Besançon
© d poirier
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
PLACE GRANVELLE - Besançon
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
CRIJ FRANCHE-COMTÉ - Besançon
Mer, 13 Décembre 2017 14h00 - 17h00
MAISON DE L'ARCHITECTURE - Besançon