Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Pas de vin rouge après un don du sang: une amicale regrette

 Une amicale de donneurs de sang de Saône-et-Loire, qui sert traditionnellement un repas arrosé de vin après chaque collecte, regrette la récente interdiction de servir des boissons alcoolisées après un don, craignant que certains aient moins envie de venir.

Publicité

Depuis 31 ans qu'il est président de l'amicale du don du sang de Chagny, ville située non loin des célèbres vignes de Puligny-Montrachet, Jean-Paul Garnier tient à servir aux donneurs un "repas complet" accompagné de crus locaux.

Mais l'Etablissement français du sang (EFS) interdit depuis le 1er janvier de servir des boissons alcoolisées après une collecte, notamment en raison du risque aggravé de malaise et de chute. "Ce n'est pas normal qu'on ne donne pas une goutte d'alcool si on organise un repas", juge Jean-Paul Garnier. "Je crains que ça n'enlève toute convivialité. Je pense que certains ne viendront plus", ajoute-t-il, se disant prêt à braver l'interdiction: "On en donnera un verre et c'est tout".

"Je n'ai jamais entendu qu'il y ait une baisse de donneurs car les amicale ne servaient pas d'alcool", s'agace de son côté Pierre Mezara, président de l'Union régionale des Associations des donneurs de sang bénévoles. "On doit être exemplaire et en cohérence avec les politiques de santé, notamment la lutte contre l'alcoolisme", poursuit-il.

Damien

Votre météo avec