Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Pas d'IGP pour l'Absinthe du Val-de-Travers : une victoire pour les distilleries françaises

©Eric Litton CC - cliquez sur l'image pour agrandir
Fontaine à absinthe © IntangibleArts - cliquez sur l'image pour agrandir

Les dénominations "Absinthe", "Fée verte" et "La Bleue" ne pourront se prévaloir d'une indication géographique protégée Val-de-Travers (NE). Ainsi en a décidé le tribunal administratif fédéral (TAF) de Suisse. Une victoire pour les distilleries de Suisse, de France et d'Allemagne qui avaient déposé pas moins de 11 recours. 

Publicité

Pour le tribunal suisse, la dénomination absinthe se rapporte à un type de produit, quelle que soit sa provenance, et non pas à un produit provenant uniquement des producteurs  du Val-de-Travers. "Ces dénominations sont des noms génériques (...)elles ne peuvent par conséquent pas être enregistrées comme IGP"

Du côté de la distillerie Devoille de Fougerolles en Haute-Saône, cette décision est  un soulagement. "C’est une décision de bon sens reconnaissant enfin l’évidence du caractère générique du mot « absinthe » et le droit légitime des autres distillateurs à continuer à l'utiliser", relève le PDG de la distillerie Hugues de Miscault.

En empêchant ces enregistrements en IGP, le TAF vient donc désavouer l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) qui avait émis cette demande en mars 2010. "Après avoir subi la prohibition de 1910 à 2005, le Val-de-Travers se voit donc pour l'heure usurpé des appellations de son fruit défendu ", indique dans un communiqué  l'association interprofessionnelle de l'absinthe 

Damien

Votre météo avec

Evénements de Suisse