Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Patrick Genre, élu président de la Conférence de territoire de l’Agence régionale de Santé

©dr - cliquez sur l'image pour agrandir
Depuis l’installation des agences régionales de santé (ARS) le 1er avril 2010, différentes instances se sont mise en place comme le Conseil de surveillance, la Conférence régionale de santé et de l'autonomie (CRSA). Lundi, le maire de Pontarlier, Patrick Genre a été avec 91 % des voix à la tête de la conférence de territoire de l’ARS dont le but est de mieux organiser l’offre de santé en Franche-Comté. Interview.

Publicité

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; mso-fareast-language:#0400; mso-bidi-language:#0400;}

Lors de la séance d'installation de la Conférence de territoire, le lundi 4 avril, le maire de Pontarlier depuis 1999, Patrick Genre, a été élu Président avec 91% des voix. Etienne Mollet, Président de l’Espace santé de Dole, Diabétologue, a été élu Vice-président avec 64% des voix.

 Pourquoi vous êtes-vous présenté à la Présidence ?

Mes motivations reposent sur plusieurs éléments. Je suis un élu local depuis maintenant 16 ans. Je connais donc l’importance pour la population d’une offre de soins et de santé cohérente. De plus, j'ai été pendant 4 ans vice-président du Conseil d’administration de l’hôpital de Pontarlier avant d’être maire, cela fait 12 ans que je suis président du Conseil d’administration et maintenant du Conseil de surveillance.

L'offre de santé d'un territoire est donc un élément capital pour vous ?

Oui, elle fait partie des éléments structurants et d'attractivité d’un territoire. Dans les sondages, la préoccupation majeure de la population est de continuer à être bien soignée. C’est donc particulièrement important pour moi d’être acteur de l'évolution de l’offre de santé. Par "être acteur", j'entends "accepter de s’engager, se battre, défendre les spécificités de notre territoire".

Comment allez-vous travailler pour être le relais des attentes de la population ?

Je souhaite que la Conférence de territoire soit véritablement représentative de toutes les composantes de notre région. Je souhaite par exemple qu’elle soit itinérante, c’est-à-dire qu’elle se réunisse à tour de rôle dans chacun des quatre espaces d’animation territoriale. C’est important d’entrer en relation avec les partenaires locaux car la Conférence doit être un relais auprès de l’ARS pour présenter les spécificités de chaque partie du territoire. Elle doit également veiller à ce que les décisions prises par l’ARS ne mettent pas en péril une offre de santé équitable et équilibrée sur l’ensemble du territoire.

Vous avez certainement des attentes bien précises ?

Je travaillerai à ce que la Conférence soit incluse dans le circuit d’information mais aussi dans les décisions de l’ARS. La Conférence de territoire et la Conférence régionale de la santé et de l'autonomie doivent être des structures de construction collectives de l’offre de santé. Je souhaite vivement que l’ARS considère la Conférence comme un partenaire à part entière. Je serai un président constructif car je connais aussi les contraintes budgétaires et institutionnelles, je ne compte pas exercer un contre pouvoir mais je n’hésiterai pas à défendre ce qui nous semblera important à défendre, les personnes qui me connaissent savent que je n’envisage pas un engagement sans m’impliquer fortement.

Sur quels thèmes souhaitez-vous travailler prioritairement ?

Le traitement équitable de la population quel que soit l’endroit où elle se trouve sur l’ensemble du territoire est mon objectif principal. J'aimerais que la conférence traite tous les aspects de l’offre de santé : la médecine de ville, l’hôpital, la prise en charge des personnes âgées, le maintien à domicile, la prévention auprès des jeunes et des moins jeunes pour combattre les addictions… je souhaite que la Conférence s'entoure des acteurs de l'offre, tels que les médecins, infirmiers, kiné… J’envisage même, si le Bureau en est d’accord, d’ouvrir les débats à des personnes expertes qui pourront faire évoluer nos réflexions.

 

Interview de l’ARS

Damien

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Orchestre Victor Hugo Franche-Comté ©The Glint
Mar, 11 Avril 2017 20h00 - 22h00
THEÂTRE LEDOUX (rue mégevand) - Besançon